numero_426

Fdlm 426 – Tendance : France : Les étudiants s’occupent des séniors (2’37’’)

Posté le par le français dans le monde

« Reportage France » du 9 août 2019 – Sylvie Koffi
logos rfi_CMJN

rfi-savoirs_cmjn

Pour aller plus loin, faites l’exercice sur RFI Savoirs :

https://savoirs.rfi.fr/fr/apprendre-enseigner/societe/des-etudiants-a-la-rencontre-des-seniors/1

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Sonnerie d’interphone – Une voix répond à l’interphone : « Oui ? »]

Julie
Oui, bonjour, Madame de Talente. C’est Julie, l’étudiante.

[Bip. Voix de machine : « La porte est ouverte » – Deux personnes se saluent : « Bonjour », « Bonjour, je vous fais la bise ? », « Oui ! »]

Jeannette
Je suis Jeannette. Je suis handicapée et je suis retraitée.

Sylvie Koffi
Jeannette de Talente a 75 ans. C’est une habituée du dispositif « Yvelines, Étudiants, Seniors ». Une fois par semaine, Julie Bardon, 22 ans, vient lui tenir compagnie pour sa plus grande joie.

Jeannette
Pour moi, ça me coupe la semaine, déjà. Je l’attends… oui, oui. C’est à dire que je ne vois pas grand monde alors, ça me fait une bonne visite, quoi ! Et puis, elle est adorable, surtout. Elle me parle de ses études. Moi, je lui parle de ma vie [rires], de tout… hein Julie ?

Julie
… Des études, de ses petits enfants

Sylvie Koffi
À l’image d’une grand-mère et de sa petite fille, les deux femmes partagent une véritable complicité.

Julie
Enfin, c’est un véritable échange intergénérationnel. Ça permet aux personnes âgées, du coup, de voir une petit peu les jeunes d’aujourd’hui. Et puis, nous aussi, on arrive un petit peu à se lancer dans le passé grâce aux personnes aussi qui nous racontent beaucoup de … de personnes nous racontent la guerre aussi à l’époque, comment c’était, leur enfance. Je trouve que c’est un échange vraiment très intéressant.
Voilà, et puis moi, personnellement, j’ai perdu aussi tous mes grands-parents. Donc, eh bien, ça me fait du bien de me retrouver avec les seniors, l’été.

Sylvie Koffi
Anne Evain pilote ce dispositif qui recrute exclusivement des étudiants.

Anne Evain
Pourquoi ? Parce qu’il était facile de mobiliser des jeunes l’été, en job d’été. Et effectivement, ce sont les extrêmes qui se rencontrent. Ce sont des jeunes, des jeunes étudiants qui vont de l’avant, qui ont envie de découvrir le monde, qui sont à l’aise avec les nouvelles technologies et qui apportent leur fraîcheur et leur envie de conquérir le monde, voilà ! Et c’est cette rencontre qui fait des étincelles généralement.

[Julie chante.]

Sylvie Koffi
Les étincelles illuminent le regard de Jeannette, émerveillée par la voix de Julie. Julie voulait faire carrière dans les comédies musicales. Elle se reconvertit aujourd’hui dans le social pour le plus grand plaisir de Jeannette. [Julie chante.] Pour l’année 2018, le dispositif « Yvelines, Étudiants, Seniors » a permis à plus de 1200 personnes âgées de recevoir chez elles des étudiants.

Jeannette
Et oui, j’ai une chanteuse en plus, hein ? J’ai une compagnie et une chanteuse.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire