Couverture415-Site

Fdlm 415 – Micro-trottoir : « autre » (1’42’’)

Posté le par le français dans le monde

Autre… Pour beaucoup, c’est la différence. Ce qui ne nous ressemble pas. L’autre, c’est aussi un saut dans l’inconnu. Un autre pays, un autre territoire. Enfin c’est un mot qui entre dans de nombreuses expressions du quotidien. Benjamin de Haut est allé à la rencontre des promeneurs dans les rues de Paris pour vérifier que « les autres » ont des choses à dire sur les autres.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Benjamin de Haut
– Bonjour / alors si je vous dis le mot « autre » / qu’est-ce qui vous vient à l’esprit – Ben autre monde / ben disons c’est un monde dans lequel on vit pas – Avec les difficultés du quotidien on / on / on aspire à / à mieux et donc on pense à un autre monde / au monde du futur / euh – B. de H. – Là où on vivra plus tard – Voilà / et peut-être mieux / c’est ce qu’on va espérer – La différence / ben en général l’autre / c’est pas soi / donc c’est / c’est ce qui est différent de nous / c’est aussi ce qui est extérieur / assez distinct / mais en même temps qui est tout le temps à côté de nous en général – Je pense à la différence / qui est pas comme moi / si je dis que c’est une autre personne / un autre / un autre monsieur / une autre madame / là il y a pas de jugement de valeur / alors peut-être que si j’appelle quelqu’un / l’autre là-bas / finalement / c’est que je l’aime pas trop – B. de H. – Autre / qu’est-ce qui vous vient à l’esprit – Enfer / parce que l’enfer / c’est les autres / c’est le / le livre de Jean-Paul Sartre / ben parce que quelquefois bon c’est difficile de / de gérer les relations entre les uns et les autres / ce qui est dommage / ça génère des angoisses / donc on se / on se crée son petit enfer un peu / voilà – Ben vous / moi / euh les gens communs / quoi voilà / qu’il y a autour de moi / les uns / les autres / est sage celui qui connaît les autres / c’est un petit peu Socrate hein / c’est celui-là qui descendait dans les rues et qui allait voir les gens / et puis qui leur demandait de parler avec lui – B. de H. – Et on en tire de la sagesse – Voilà / exactement – L’Italie / alors parce que c’est l’endroit où j’aime bien aller avec les autres / la famille / et c’est vraiment un autre endroit que la France et quelque chose de différent par rapport à ce que je vis ici – B. de H. – Quelle partie de l’Italie – La Calabre / San Pietro in Amantea / Amantea / c’est le / dans le cou-de-pied de la botte de l’Italie / pas loin de la plage / partir de / de quitter Paris / quitter un peu la France et vivre à un autre rythme où le reste du monde n’a plus trop d’importance.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire