Fdlm 429 – Tendance : La mode du body-painting (2′)

Posté le par le français dans le monde

« La vie ici » du 12 mars 2020 – Nathalie Amar

logos rfi_CMJN

rfi-savoirs_cmjn 

Pour aller plus loin, faites le quiz sur RFI Savoirs :

https://savoirs.rfi.fr/fr/apprendre-enseigner/societe/le-body-painting-en-afrique/1

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Nathalie Amar
C’est une tradition aussi ancienne que l’humanité : le body-painting – la peinture corporelle – renaît sous une forme moderne. Bonjour Sarah Codjo.

Sarah Codjo
Bonjour Nathalie.

Nathalie Amar
D’abord, il faut dire qu’il s’agit d’une peinture temporaire.

Sarah Codjo
Oui, contrairement aux tatouages et autres formes d’art corporel, le body-painting ne dure qu’un jour ou quelques semaines au plus dans le cas du henné, les tatouages temporaires ou tatouages à paillettes. Au Cameroun, au Nigéria, au Bénin, en Éthiopie, dans plusieurs autres pays africains, cet art ancestral qui allie beauté et identité culturelle est de nouveau plébiscité par la jeunesse.

Nathalie Amar
Pourquoi est-il à la mode et en quelles occasions se peint-on le corps, Sarah ?

Sarah Codjo
Il y a beaucoup d’occasions : les mariages par exemple chez les Sahéliens et dans le Maghreb où des arabesques et des symboles de fécondité et de protection sont dessinés au henné [Ndlr : poudre végétale] ou au kaolin [Ndlr : argile blanche] sur les mains et sur les pieds, sur les jambes parfois de la jeune mariée. Mais on peut retrouver aussi le body-painting dans le cadre de la publicité, de la mode, du commerce ou même pour les effets spéciaux et dans plusieurs clips vidéos.

Nathalie Amar
Alors, Sarah, à l’origine on se peignait le corps pour impressionner l’ennemi, hein ?

Sarah Codjo
Oui, sous la forme de peintures de guerre ou de signes de reconnaissance à l’intérieur d’une tribu. On s’en servait aussi comme tenue de camouflage pour la chasse. Et on utilisait ce qu’on avait sous la main : la terre colorée, le charbon de bois, la craie, le jus des baies colorées, le sang des animaux et bien d’autres couleurs.

Nathalie Amar
Il y a évidemment une tradition africaine du body-painting ?

Sarah Codjo
On a pu constater la portée avec les œuvres d’un jeune nigérian Laolu Sebanjo sur Beyoncé et ses danseuses dans des clips vidéos de son album Lemonade. Il a même collaboré plus tard avec une marque de vêtements de sports.

Nathalie Amar
Quelles précautions faut-il prendre pour se peindre le corps ?

Sarah Codjo
Il faut d’abord utiliser une peinture spécialement formulée. Ensuite, il faut opérer sur une peau propre et parfaitement saine, éviter les zones laissées par les irritations et les cicatrices récentes. Enfin, il faut nettoyer pinceaux et éponges après usage dans le but d’éviter la propagation d’éventuelles maladies.

Nathalie Amar
Sarah Codjo, merci d’avoir été avec nous.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire