banniere single

Ressource gratuite Audio : Micro-trottoir : « mariage »

Posté le par le français dans le monde

Du latin « matrimonium », c’est un mot qui a une résonance particulière dans l’actualité de ces dernières semaines. Le parlement français vit en ce moment au rythme des débats sur la réforme du mariage pour tous, accordé à tous les couples, y compris de même sexe. Mariage religieux, mariage civil… Au fil de l’histoire, cette institution n’a pas toujours pris la même forme. Il s’agit surtout d’une institution qui reconnaît non seulement un amour, mais qui constitue aussi et surtout un cadre pour la descendance. Gaël Letanneux s’est promené dans les rues de Paris à la recherche des différentes significations du mot.

 

TRANSCRIPTION

Gaël Letanneux – Bonjour / si je vous dis le mot « mariage » / à quoi est-ce que vous pensez – C’est avant tout la / la création de la famille / le bonheur / le bonheur de voir un homme et une femme qui s’aiment s’unir dans le cadre de / d’une institution / et afin de créer une famille / d’avoir des enfants / c’est pas le bonheur est dans le pré / mais c’est un peu ça – Mariage / ça vient du latin « matrimonium » / comme matrimonium / ça / ça renvoie à maternité / filiation / c’était certainement un cadre institué pour / pour organiser la / la descendance des couples – De façon pluriséculaire on a bien une / une continuité que l’on retrouve d’ailleurs sur la plupart des continents – Mariage / c’est une institution – G. L. – Si je vous dis le mot mariage – Fidèle à la personne / dans tous ses sens / dans tout son sens / enfin tous ses sens voilà / fidélité / morale / etc. / surtout quand on a des enfants après / c’est important – Ça n’est pas que l’amour / ça n’est pas qu’un contrat – Vous partez quand même dans un système où la femme était mineure / et où il n’y avait pas de droit au divorce ou / ou alors pour faute grave / et donc aujourd’hui ce que le mariage est devenu / c’est un contrat à égalité entre deux partenaires / il y a pas de différence à faire selon l’orientation sexuelle de ses partenaires – Union / union de deux êtres qui s’aiment / tout simplement / c’est beau si c’est sincère / l’union de deux personnes / pour moi c’est vraiment magnifique – Oh Balzac vous dira que vous pouvez vous marier / alors ça va de a à / à z / vous pouvez vous marier par ambition / vous pouvez vous marier par bêtise / par calcul / vous pouvez vous marier par dépit / vous pouvez vous marier par enthousiasme / vous pouvez vous marier par folie / gaieté / par honte / vous pouvez vous marier pour des raisons de joie / il y en a de bien plus pittoresques évoquées par Balzac – Ça engage trop / c’est faire un choix / et puis pareil / je suis avec quelqu’un depuis longtemps / mais je ne me suis jamais mariée parce que je ne sais pas si / si je peux choisir pour la vie – Moi / j’ai beaucoup de jeunes amies qui se marient à l’église parce que c’est une question de tradition et d’habitude / et vis-à-vis de leurs parents ou voire même des grands-parents / ça se fait pas de ne pas se marier à l’église – Mariage / ben tout de suite du blanc hein/ c’est bizarre parce que en fait au temps des Romains / les mariés étaient habillés en rouge / ça a pas toujours été blanc – Dans le langage public on dit / on dit bien le mariage de la carpe et du lapin mais / et ce qui montre bien que le mot mariage peut être ensuite étendu à / à tout ce qui s’unit et qui se ressemble / sauf que le paradoxe / c’est que le mariage entre un homme et une femme / c’est justement que ça s’unit parce que ça ne se ressemble pas.

LEXIQUE

Le bonheur est dans le pré : extrait d’un poème de Paul Fort (« Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer… ») ; repris comme titre d’un film français réalisé par Étienne Chatiliez.

Le mariage de la carpe et du lapin : expression visant à décrire une union mal assortie, une alliance vouée à l’échec, comme entre deux animaux d’espèces différentes.

Fichier audio et transcription à télécharger (.ZIP) : Mariage

4 commentaires

Laisser un commentaire