Fdlm 429 – #coronaFLE : Rêves de confinés (2’36’’)

Posté le par le français dans le monde

« Chroniques du confinement » du 17 avril 2020, Rêves de confinés N°7 Anne Soetemondt,Alice Froussard et Hélène Avril

logos rfi_CMJN

Télécharger le reportage audio, sa transcription, la fiche d’exploitation pédagogique et ses réponses (.zip)

[Musique d’ambiance]

Fabien
Fabien, 34 ans de France.
« Moi, j’ai rêvé cette nuit que Boris Johnson, le premier ministre britannique – venait se faire soigner pour le Coronavirus en France où on essayait un nouveau traitement à base de vinaigre. On le mettait dans un grand tonneau rempli de vinaigre. Et le plus bizarre, c’est que pendant tout ce rêve, j’entendais le générique d’un dessin animé pour enfants qui s’appelait « Il était une fois la vie ». C’est [Il chante] : « Voici la vie, la vie ! ». C’était vraiment très bizarre. »

[Musique d’ambiance]

Passimo
« Je m’appelle Passimo [Birampi]. J’habite à Kinshasa. J’ai 46 ans. Dans ma révélation, j’ai vite compris que le Coronavirus, c’est un esprit. L’hôpital était fermé avec un gros cadenas. Mais là, nous nous somme retrouvés devant une grande rivière. Tout avait été inondé de cadavres qui saignaient. Les cadavres pleuraient, se lamentaient, criaient, suppliaient. J’ai levé mes yeux de loin ; j’ai vu trois géants. L’un tenait dans ses mains un marteau et les deux autres des machettes tranchantes. Lorsque ces hommes sont arrivés devant moi, leur apparence était… des hommes méchants mais dès qu’ils m’ont vu, ils m’ont donné des sourires. Ils m’ont laissé et ils sont partis. Derrière eux, il n’y avait plus de cadavres dans la rivière. C’était le calme total. »

[Musique d’ambiance]

Khaled [avec traduction]
« Bonjour, je m’appelle [Whashdi] Khaled. J’ai 19 ans et je suis de Naplouse en Palestine. J’ai fait ce rêve un peu étrange où je suis dans la rue et puis je grimpe sur un bout de tissu qui, en fait, est un tapis volant presque comme celui d’Aladin. Sauf que le mien vole tellement vite que j’arrive en Allemagne dans une boite de nuit. Et là, je retrouve tous mes amis et tous les gens que j’avais rencontré lors d’un précédent voyage en Allemagne. Je commence alors à leur dire adieu un par un mais je ne sais vraiment pas pourquoi. Et finalement, je resaute sur mon tapis volant et je m’en vais. Et là, je me suis réveillé. Voilà, c’est le rêve que je voulais partager avec vous. »

[Musique d’ambiance]

Télécharger le reportage audio, sa transcription, la fiche d’exploitation pédagogique et ses réponses (.zip)

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire