Cover-fdlm411

Fdlm#411 – Langue française : J’te kiffe, je t’aime, de Mariette Darrigrand (3’01’’)

Posté le par le français dans le monde

Comment parler d’amour ? Comment déclarer sa flamme ? Mariette Darrigrand, écrivaine, chroniqueuse, spécialiste des finesses de langage, des manières de dire en diverses circonstances, vient de publier un ouvrage qui traite de l’histoire du vocabulaire amoureux, d’hier à aujourd’hui. Elle répertorie et compare, vie courante et exemples littéraires à l’appui, les différentes manières de faire la cour à l’élu(e) de son cœur. Elle est au micro d’Ingrid Pohu.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Ingrid Pohu – Après avoir publié en 2016 Sexy Corpus / dictionnaire consacré au langage du corps / Mariette Darrigrand décrypte cette fois-ci l’évolution du vocabulaire amoureux dans son nouvel ouvrage / J’te kiffe, je t’aime / à l’aide d’anecdotes historiques très éclairantes l’écrivaine analyse et compare soixante-neuf mots d’amour d’hier et d’aujourd’hui – M. D. – Alors c’est ça qui est magique avec les mots lorsqu’ils sont vraiment structurants de l’âme humaine / c’est qu’ils reviennent sous d’autres formes / prenez par exemple le coup de foudre qui est une image ancestrale de Zeus qui fait tomber la foudre sur une des mortelles qu’il voulait séduire / donc on pourrait dire aujourd’hui par exemple euh euh / je suis / j’ai la météo qui chauffe / ça peut vouloir dire ben j’ai / il y a quelqu’un qui va me faire monter un orage dans le cœur – I. P. – L’auteur rappelle l’origine du mot kif qui désigne des plantes type cannabis cultivées dans les montagnes de l’Atlas / par extension le kif signifie prendre du plaisir / et selon Mariette Darrigrand / l’expression j’te kiffe permet de déclarer sa flamme mais sans s’engager / autrement dit / c’est moins solennel que de dire / je t’aime – M. D. – Alors j’te kiffe / c’est un / ce qu’on appelle un euphémisme / c’est un petit peu comme quand Chimène dit à Rodrigue / « Va je ne te hais point » / c’est une manière très pudique / mais je crois que c’est important pour les / les / les jeunes en particulier qui ont des / beaucoup de rapports virtuels / c’est une manière très pudique de dire je suis touché affectivement – I. P. – Au fil de ces 172 pages vous apprendrez que l’écrivain Marcel Proust a inventé l’expression « faire catleya » pour traduire l’expression faire l’amour / cette formule codée est tirée de son roman Un amour de Swann – M. D. – « Faire catleya » / alors c’est quand Swann est très amoureux d’Odette / eh bien elle mettait une catleya / c’est-à-dire une orchidée / sur sa boutonnière / et lorsque Swann voyait l’orchidée / il savait que ça voulait dire qu’il avait accès au corps d’Odette – I. P. – Chose étonnante / certaines tournures désuètes comme conter fleurette pour dire draguer reviennent à la mode chez les jeunes – M. D. – Les jeunes générations aiment bien parce que c’est vintage / et c’est une façon de / de s’amuser avec les codes / ce qu’ils font beaucoup / les jeunes générations font beaucoup cela / et autant il y a une dizaine d’années / être intello / c’était / c’était complètement / c’était un bouffon / c’était être un ringard / aujourd’hui / il y a de nouveau une valorisation de la vie intellectuelle / mais par les jeux de langage / il faut qu’il y ait de l’humour – I. P. – Aujourd’hui encore / l’expression proposer la bagatelle est une façon élégante de dire courtiser – M. D. – C’est un mot italien / la bagattella / c’était la petite chose / le petit cadeau que l’on fait / un ruban par exemple / ou un bonbon / bagattella / ce petit cadeau amoureux qui signifie je veux avoir une histoire avec toi – I. P. – Au final / Mariette Darrigrand aimerait proposer à l’Académie française le verbe fruire pour dire savourer quelque chose / prendre du plaisir – M. D. – Et donc aujourd’hui quand on nous dit / encore une fois / mangez des fruits / etc. / c’est bon pour la santé / eh bien oui / mais à ce moment-là qu’ils soient un plaisir / donc fruitons.

LEXIQUE
Vintage :
(de l’anglais vintage : ancien, d’époque, millésimé) se dit d’une mode, dite aussi rétro, qui tend à remettre au goût du jour des accessoires, des vêtements, du mobilier, des courants musicaux, etc., des années 1960.

Intello : abréviation courante pour intellectuel.

Bouffon : en langage jeune terme péjoratif désignant quelqu’un que l’on considère idiot, minable, ridicule.

Ringard : (familier) démodé, dépassé.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire