« C’est le jour et la nuit ! »

Posté le par le français dans le monde

Dans le contexte de crise actuelle liée à l’épidémie de coronavirus, votre revue a décidé de mettre chaque jour en ligne, depuis le 20 mars – journée de célébration de la francophonie – et tous les jours à midi, un article du « Français dans le monde » en libre accès. Aujourd’hui, la rubrique EN SCÈNE réalisée par Adrien Payet, à retrouver dans le FDLM 426 de novembre-décembre 2019.


Le jour se lève sur la planète Terre.

Le Jour (il bâille) : Je perçois la lumière et les bruits dehors. Des passants. Ils partent travailler. Soleil, levons-nous, il est temps de commencer la journée.

Le Soleil (il bâille et s’étire) : J’ai croisé la Lune ce matin, elle était ronde et belle. Malheureusement elle partait déjà se coucher.

Le Jour : Arrête de rêvasser, éternel amoureux ! Tu as des gens à réchauffer. Regarde comme il fait froid dehors.

Le Soleil : Qu’ils patientent ! Bientôt je viendrai lécher les vitres des voitures, glisser sur le cou des passants, me faufiler entre les fenêtres des maisons.

Le Jour : Le coq est en retard. Pourquoi ne chante-t-il pas ?

Le Soleil : Il a mal à la gorge. Ou bien il a fait la fête hier soir.

Le Jour : Comme ces gens-là dans la rue.

Le Soleil : La nuit a été bonne on dirait !

Passage des fêtards qui dansent et chantent dans la rue au petit matin, puis prennent congé bruyamment et se dispersent.

Le Jour : Je rêve d’être la nuit. Vivre le calme dans les foyers, l’agitation dans les quartiers branchés. Le jour tout est éteint. Aucune étoile ne brille dans le ciel, aucun réverbère ne s’allume. La nuit tout doit être si différent.

Le Soleil se couche sur la planète Terre.

La Terre : Les derniers rayons de soleil sont partis. La nuit est tombée.

La Nuit : Aïe, ça fait mal ! Il faudrait changer cette habitude de tomber chaque soir !

Les Étoiles 1, 2, 3 (à tour de rôle) : Les phares des voitures s’allument / les lampes éclairent une à une les maisons. / Ici on lit une histoire à des enfants, / là on dîne tard entre amis. / Ici on regarde un film en amoureux / là on danse / on boit / on s’amuse.

Chorégraphie gestuelle avec les actions précédemment citées.

Les Étoiles 1, 2, 3 (ensemble) : Brillons, brillons ! La nuit sera longue !

La Nuit : Lune, à quoi penses-tu ?

La Terre : Elle rêve du Soleil, comme toutes les nuits. C’est pour ça qu’elle est si pâle.

La Lune : Mon Soleil… Il est si fort, immense, bouillonnant de flammes. On se voit si peu. Parfois la journée, je reste là, discrètement, à l’observer.

La Nuit : Lune, arrête de rêver ! Éclaire le balayeur ! Il a besoin de toi !

Le balayeur : J’aime la nuit. Tout est calme, les gens ne courent plus, ne polluent plus, ne cherchent plus un sens à leur vie. Ils dorment. Ils se reposent. Demain, tout recommencera, le bruit, le mouvement, l’agitation, et il faudra à nouveau tout nettoyer.

Le balayeur circule à travers une foule immobile. A « Demain, tout recommencera »,  la foule marche autour du balayeur qui à son tour reste immobile.

La Nuit : Je suis flattée d’être aimée, mais moi j’aimerais bien changer. Je suis sombre et froide. Je rêve de chaleur. Je donnerais toutes mes étoiles pour vivre une journée, une toute petite journée. Je me baladerais dans la forêt pour voir les feuilles des arbres briller, ensuite j’irais me dorer comme un lézard au soleil. J’ouvrirais grand mes yeux pour voir les gens vivre leur journée. Je suis tellement curieuse. La nuit, la plupart des êtres dorment et je m’ennuie.

Annonce radio : Une éclipse totale de Soleil est annoncée ce soir. Pendant environ 2 heures, la Lune va s’interposer entre la Terre et le Soleil. Je répète : Une éclipse totale de Soleil est annoncée ce soir…

La Lune et le Soleil entrent en scène, mais ils se tournent toujours le dos.

La Terre : Que fait la Lune ?

Étoile 1 : Elle se prépare.

Étoile 2 : Elle se fait belle.

Étoile 3 : Le jour de la rencontre arrive.

Le Soleil : Lune m’entends-tu?

La Lune : Soleil es-tu là?

Le Soleil : Je ne la vois pas. Où est-elle ?

La Lune : Je ne le vois pas. Où se cache-t-il ?

La Météorite : Cette rencontre n’aura pas lieu ! Le Soleil est à moi !

Étoile 2 : La jalouse, je sens qu’elle nous prépare quelque chose…

La Terre : Eh, mais… Qu’est-ce qu’elle fait ?!!!

La météorite fonce vers la Terre. Les deux se cognent en coulisse (bruit de casserole).

Annonce radio : Flash info. Une gigantesque météorite vient de tomber sur la Terre à une vitesse de 50 kilomètres/seconde. Le choc a fait dévier notre planète. L’éclipse solaire n’aura finalement pas lieu.

La Lune : Ce n’est pas juste !!! C’était la chance de ma vie !!!

—————————————–

Particularités lexicales :

Les synonymes et antonymes.

Les moments et activités de la journée.

—————————————–

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE

  1. Faire comprendre le texte

Faire découvrir le sens de l’expression présente dans le titre grâce aux particularités lexicales (Réponse : « C’est le jour et la nuit » signifie « deux choses ou personnes contraires »).

Proposer une première lecture individuelle du texte. Travailler sur les mots incompris puis faire lire le texte à voix haute. Demander aux apprenants de bien mettre le ton dès les premières lignes.

  1. Travailler les aspects langagiers

Les synonymes et les antonymes

Demander aux apprenants de repérer puis de rapporter sur leur cahier les synonymes et antonymes présents dans le texte.

Les moments et activités de la journée.

Faire repérer aux apprenants les moments de la journée dans le texte. L’aube : chant du coq, premières voitures dans les rues etc.

  1. Faire réagir

Faire réagir les apprenants sur les moments de la journée qu’ils préfèrent. Leur proposer de faire un classement des activités qu’ils réalisent en journée et en soirée. Aiment-ils se coucher tard pour profiter de la nuit, se lever tôt etc.

  1. Mettre en scène

Le jeu d’acteur : Demander aux apprenants de parler fort pour se faire entendre et de s’impliquer dans leur interprétation. Mettre le ton et jouer autant que possible avec sincérité. Suivre les didascalies pour les jeux corporels et les chorégraphies.

Les décors et accessoires :

Créer des costumes pour les personnages (par exemple avec du carton ou des chapeaux en forme d’étoiles, de lune etc.). Vous pouvez utiliser la lumière noire (UV) pour faire briller les décors en relation avec la nuit.

—————————————————–

Si vous souhaitez publier une vidéo de votre mise en scène sur www.fle-adrienpayet.com, envoyez un courriel à adrien-payet@hotmail.com

De plus, dans le contexte actuel de pandémie, Adrien Payet propose un format intensif sur 2 jours de la formation « Concevoir et animer un cours de FLE en ligne ». La version sur 4 jours est également disponible dès le lundi 06 avril. Vous recevez dans les deux cas une attestation de fin de stage.

Voir le programme complet avec les contenus et objectifs de ce cours pratique en ligne sur la page : https://www.fle-adrienpayet.com/formations/stages-en-ligne/

Pas de commentaire

Laisser un commentaire