Bienvenue sur le blog multimédia !

Posté le par

L’ère du numérique ne cesse d’offrir de nouveaux outils pour s’informer, communiquer, travailler, se détendre et apprendre. En effet, dans certaines parties du monde, les institutions éducatives sont équipées de plateformes d’apprentissage numériques et les outils du Web font partie intégrante de la vie professionnelle. Les générations d’étudiants changent aussi. Du technophile au natif numérique,... Lire la suite 2

Bienvenue !

Posté le par

Présenter le blog de l’enseignement bilingue… ? Pas facile… On peut s’en tirer naturellement  par une boutade en disant…« qu’il sera ce que nous en ferons »… ou bien, plus élégant mais moins engagé sans doute, qu’il sera « ce que vous en ferez  »… Tout cela n’est pas faux, mais un peu court tout de même, pour démarrer... Lire la suite 3

Je blogue, tu blogues, il ou elle blogue

Posté le par

Bienvenue, tout d’abord, sur ce blog Langues françaises. J’y interviendrai une ou deux fois par mois pour commenter l’actualité de la langue française, du point de vue institutionnel, évoquant les colloques, réunions, décisions de politique linguistique, comme du point de vue interne (la néologie, etc.). J’y recevrai également des invités issus des quatre coins de... Lire la suite 6

Les mots du Roi

Posté le par

Il était une fois un roi qui régnait sur un petit royaume qui lui « faisait beaucoup d’histoires ». Depuis plus de six mois, il régnait mais n’avait plus de gouvernement. Ses sujets s’étaient une fois de plus querellés, pour savoir si l’on pouvait dans cette Région voter dans la langue de « tire-bouschtroumpf » ou plutôt dans celle... Lire la suite 0

Le français au Nouveau-Brunswick : un statut à célébrer ou une cause à revendiquer ?

Posté le par

En février 1971, un groupe essentiellement composé d’étudiants de la toute jeune Université de Moncton, première université francophone à l’extérieur du Québec, défilait dans les rues de Moncton. Deux ans après l’instauration du bilinguisme officiel au Nouveau-Brunswick, on revendiquait une meilleure reconnaissance du fait francophone dans la province. À l’époque, des représentants de ce groupe... Lire la suite 0