fdlm-425-couverture-web

Fdlm 425 – Expression : « Avoir le nez dans le guidon » (5’01’’)

Posté le par le français dans le monde

Expression : « Avoir le nez dans le guidon » (La Puce à l’oreille du 29 mai 2019, Lucie Bouteloup)

logos rfi_CMJNTélécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

[Musique]

La puce à l’oreille

Pascal Paradou
Bonjour Lucie

Lucie Bouteloup
Bonjour Pascal

Pascal Paradou
La Puce est sportive aujourd’hui, c’est le moins que l’on puisse dire !

Lucie Bouteloup
Oui, actualité oblige, La puce va revenir aujourd’hui sur quelques expressions que nous utilisons tous les jours et qui nous viennent directement du domaine sportif. Je vais donc profiter de la présence de Loïc Depecker, qui comme vous le disiez est un linguiste de talent, pour me me plier à cet exercice. Et comme nous avons tous les deux le goût de l’effort, nous commencerons par l’expression « Avoir le nez dans le guidon ». De quoi inspirer les CE2/CM1 de madame Ben Jelloun, de l’école Nordmann à Paris. Tendez l’oreille.

Les enfants :

– C’est quand t’es enrhumé, en fait

– C’est quand tu te mêles d’une affaire qui te concerne pas

– C’est sentir que quelqu’un est un escroc, c’est à dire qu’il nous arnaque

– Moi j’pense que c’est quand t’as la tête ailleurs, parce que normalement ton nez, ben, il est au milieu de la figure

– C’est vous êtes tombé la tête la première

– C’est être très très concentré sur quelque chose, par exemple, en voiture, t’as peur de faire un tonneau, du coup t’as le nez dans le guidon

– C’est très mal conduire un vélo

– Avoir la tête dans les nuages

– C’est quand on se fait prendre un coup de poing dans le nez, et on saigne

– C’est avoir le nez dans quelque chose qu’on regarde toujours, par un exemple un livre, on a toujours le nez dans ce livre donc on dit on a le nez dans le guidon

– C’est être très doué en vélo

– Ça veut dire être trop occupé

– T’es en train de conduire et là t’es tellement fatigué que, ton nez, tu tombes dans le guidon. Et là y’a ta mère qui dit « Ahlala! t’as le nez dans le guidon aujourd’hui »

La puce à l’oreille [rires]

Lucie Bouteloup
Alors Loïc Depecker avez-vous vous aussi le nez dans le guidon aujourd’hui ?

Loïc Depecker
Oh moi en permanence, je viens avec ma petite reine et j’en suis très content

Lucie Bouteloup
Plus sérieusement, qu’est-ce qu’elle veut dire cette expression « Avoir le nez dans le guidon » ?

Loïc Depecker
Alors elle a plusieurs sens, en tout cas ceux que j’ai repérés. Le sens le plus technique, le plus sportif, c’est d’être penché sur le guidon de son vélo tellement on est pris par l’effort. Et c’est vrai que le vélo, ça demande un effort permanent. Et donc à mesure qu’on est concentré dans l’effort, on pique, comme disaient les enfants à l’instant, on pique le nez dans le guidon. Le tout est de savoir se relever rapidement.

Lucie Bouteloup
Donc on est concentré sur l’effort, on ne pense qu’à ça. Y’a aussi peut-être l’idée d’être débordé.

Loïc Depecker
Oui. Alors, c’est une… Effectivement, c’est une expression sportive qui a émigré dans la langue de tous les jours et quand on dit de quelqu’un qu’il a le nez dans le guidon, c’est qu’on dit de lui qu’il est absorbé par sa tâche, qu’il ne regarde pas autour de lui.

Lucie Bouteloup
On peut avoir également « La tête dans le guidon ». Il y a aussi d’autres expressions qui viennent du cyclisme comme par exemple « Pédaler dans la semoule » ou « Pédaler dans la choucroute », pour dire qu’on patauge et qu’on a du mal à se sortir d’une situation difficile. On « Mouille son maillot », également.

Loïc Depecker
Oui, dans le cyclisme et ailleurs également, mais particulièrement dans le cyclisme. En général, vous voyez peu de cyclistes très très gros.

Lucie Bouteloup
« Mouiller le maillot » donc pour dire vraiment il y’a encore cette notion d’effort

Loïc Depecker
Oh oui, on perd 5 kilos, là

Lucie Bouteloup
Et puis, on peut être en revanche « À plat » ou « Avoir un petit coup de pompe », ça nous fait notamment penser aux pneus des roues à plat.

Loïc Depecker
Oui, tout à fait, oui.

Lucie Bouteloup
Pour dire qu’on a plus d’énergie. Et au pire on a un « Petit vélo dans la tête ». Alors là, qu’est-ce que ça veut dire avoir un petit vélo dans la tête ?

Loïc Depecker
« Avoir un petit vélo dans la tête », c’est peut-être comme disent les Belges, « Ne pas avoir les frites dans le même cornet », c’est à dire ne plus trop savoir où on en est et avoir, et être « flyé », comme disent les Québécois.

Lucie Bouteloup
Dans tous les cas, on pédale, on pédale pour pas être « En queue de peloton », pour « Être dans le peloton de tête » ou en « Pole position », là cette fois-ci on peut parler un petit peu des expressions qui viennent du monde automobile.

Loïc Depecker
Oui, effectivement la pole position, ou la position de pole comme on disait tout à l’heure, c’est une expression qui est de type anglaise.

Lucie Bouteloup
« On appuie sur le champignon », « On part sur les chapeaux de roue »

Loïc Depecker
Les chapeaux de roue, oui. On a toutes les expressions qui sont liées à la mécanique, là, évidemment.

Lucie Bouteloup
Et puis y’a « En voiture Simone » qui est quand même une de mes favorites.

Loïc Depecker
Oh oui, oh oui…

Lucie Bouteloup
Celle-ci qui est en hommage à la célèbre pilote Simone des Forest. Pour dire, c’est parti, on y va ! En tout cas, on veut « Sortir de la mêlée », les expressions parfois ça peut être une « Course de fond », ça peut même être aussi un « Marathon ».

Loïc Depecker
Dans ce cas-là, il faut « Botter en touche » !

Lucie Bouteloup
Il faut botter en touche ! Merci beaucoup Loïc Depecker d’être venu dans La Puce. À très bientôt !

[Musique sifflée et guitare]

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire