IMG_6222

    « Je vois le monde en plus grand »

    Posté le par le français dans le monde

    À chaque numéro, le témoignage d’une personnalité marquante de l’émission de TV5Monde présentée par Ivan Kabacoff. Aujourd’hui, Aujourd’hui, Nitikar Nith, avocate cambodgienne. Une rubrique « Étonnants francophones » à retrouver dans le numéro 423 (mai-juin 2019) du Français dans le monde.

    Bandeau DF


    « Je suis née au Battambang, dans le nord-ouest du Cambodge. J’y ai suivi toute ma scolarité. J’ai commencé à apprendre le français en intégrant le programme de classe bilingue du lycée Preah Monivong. C’est un programme de coopération entre la France et le Cambodge. Après mon baccalauréat, je suis partie à Phnom Penh, la capitale, pour poursuivre mes études en licence de droit à l’Université royale de droit et de sciences économiques (URDSE) mais en Filière spéciale, un double cursus de droit cambodgien et de droit français. C’est un programme en trois ans qui permet aux étudiants cambodgiens de préparer deux diplômes, l’un national et l’autre avec l’université Lyon 2.

    J’ai choisi ce double diplôme parce que pour moi c’était la meilleure filière au Cambodge pour acquérir des connaissances juridiques de qualité mais surtout avoir la possibilité de poursuivre mes études en France grâce à une bourse. En fait, depuis le lycée, j’avais toujours l’ambition de partir en France. Donc cette filière était la seule en droit au Cambodge qui pouvait réaliser mon rêve d’enfance ! Lauréate des étudiants cambodgiens en 3e année de licence de droit, j’ai aussi bénéficié de la bourse d’excellence Eiffel accordée par le ministère des Affaires étrangères français pour 2014-2016. Cela m’a permis de poursuivre mes études en master à l’université Paris 8 de Saint-Denis.

    « Depuis le lycée, j’avais toujours l’ambition de partir en France. Ce double cursus de droit cambodgien et français était la seule au Cambodge qui pouvait réaliser mon rêve d’enfance ! »

    24-Nitikar2

    Sur le tournage de Destination Cambodge

    Le français est une langue qui me passionne. Pour moi, c’est toujours un grand plaisir de l’entendre et de la parler. Au Cambodge aujourd’hui, on parle plutôt l’anglais, le chinois et le thaï. Le français est une langue très différente. Savoir parler français me rend aussi différente, ou plutôt unique. Chaque fois que je parle en français, les gens me regardent curieusement et quand on me demande quelle langue je parle, je suis toujours contente et fière de répondre que je parle français !

    Les cours que j’ai eus au lycée ne m’ont pas seulement donné des connaissances linguistiques considérables, mais aussi beaucoup de beaux souvenirs et des connaissances générales nécessaires sur la France et l’Europe, ainsi que des activités culturelles et de loisirs. Le programme de classe bilingue était plus actif que le programme khmer. Nous, en tant qu’élèves francophones, nous étions parfois les animateurs de l’école ! 😉 À mon époque, grâce à la Fête de la francophonie (le 20 mars), j’ai eu l’occasion d’apprendre la danse traditionnelle du Ballet royal du Cambodge, de faire du théâtre, etc. Cette ambiance exceptionnelle de la classe bilingue a contribué à me faire tomber amoureuse de plus en plus de la langue française. Et j’ai retrouvé cette belle ambiance francophone à l’université à l’URDSE.

    « Savoir parler français me rend aussi différente, ou plutôt unique. Chaque fois que je parle en français, les gens me regardent curieusement et quand on me demande quelle langue je parle, je suis toujours contente et fière de répondre que je parle français ! »

    La langue française m’a apporté énormément de belles choses dans ma vie personnelle et professionnelle. Les deux années passées à Paris ont vraiment changé ma vie. C’était magnifique. J’ai enfin pu visiter la France « en vrai » ! J’ai bien profité de ma vie parisienne, mais aussi en Europe avec des voyages et des sorties culturelles – musée, théâtre, monuments de belle architecture, art et histoire – mais aussi des sorties étudiantes avec des amis francophones venant de différents pays. Je vois maintenant le monde en plus grand, mon esprit est plus ouvert et je comprendre mieux les choses et le sens de la vie 🙂

    « Pour ma carrière, il est clair que d’être diplômée en droit d’une université française est un grand atout sur mon CV »

    24-Nitikar3

    Aujourd’hui, je suis avocate stagiaire et je travaille en tant que conseillère juridique pour un cabinet régional à Phnom Penh. J’interviens également à l’URDSE en tant que chargée de TD pour les étudiants de 3e année en Filière spéciale de droit. Enfin, je suis aussi déléguée des étudiants anciens pour le département de droit et de sciences politiques auprès de la communauté France Alumni Cambodge (www.francealumni.fr/fr/poste/cambodge). Pour ma carrière, il est clair que d’être diplômée en droit d’une université française est un grand atout sur mon CV. Le français me donne un avantage considérable par rapport aux autres. Je dirais que le français est un plus avec plus de plaisir !

    Retrouvez NITIKAR dans Destination Francophonie

    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire