Couverture_fdlm418

Fdlm 418 – Micro-trottoir : « souvenir » (2’22’’)

Posté le par le français dans le monde

Le souvenir, c’est souvent une sensation agréable, une pensée réconfortante lorsqu’on essaie de se remémorer des instants passés. Cela peut être une odeur, un amour d’enfance, un lieu de vacances. Pour le dictionnaire, un souvenir, c’est une survivance, dans la mémoire, d’une sensation, d’une impression, d’une idée ou d’un événement passés. Benjamin de Haut est allé à la rencontre des passants pour sonder leurs propres souvenirs. Et ils ont tous ou presque évoqué des moments agréables, à croire que seuls les bons souvenirs demeurent.

 Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Benjamin de Haut – Bonjour / si je vous dis le mot « souvenir » / qu’est-ce qui vous vient très spontanément à l’esprit – Ben l’enfance / l’en… / l’en… / l’enfance en France quand même / et à la campagne / et où on nous a appris toutes les belles choses qu’on n’apprend plus maintenant nulle part / à l’école / on n’avait rien du tout / on a commencé à 5 ans / et après le / la lecture et tout jusqu’au certificat d’études / c’était à la campagne ça hein / au Pays basque / et c’est des bons souvenirs tout ça – B. de H. – Bonjour monsieur / si je vous dis le mot « souvenir » / qu’est-ce qui vous vient spontanément à l’esprit – Beaucoup de souvenirs / qui me font penser à ce petit quand il est venu au monde / le petit Ariel est arrivé le 2 avril 2017 / un souvenir qui restera gravé toujours / c’est quand même un / le plus beau cadeau – L’enfance / dans les Corbières / sud de la France / près de la frontière espagnole / la garrigue / euh / le soleil / les vignes / quand il fait très chaud les plantes dégagent un parfum tout à fait spécial / c’est très agréable / en particulier les genêts / les amandiers au printemps – Voyages / voyages à l’étranger pour mon travail / il y a des incrustations comme ça dans l’esprit – B. de H. – Une destination qui vous a marqué – Je veux dire la Colombie / j’y étais à l’époque du cartel de Medellin puisque j’étais à Medellin et là c’était quelquefois angoi… / angoissant parce qu’on entendait des coups de feu / donc on travaillait pas dans une ambiance très sereine / mais enfin en dehors de ça il y avait la musique / il y avait / la vie tournait malgré tous ces drames – B. de H. – Qu’est-ce que ça vous évoque spontanément – Il y a un mec en colonie que j’aimais pas et que il s’est coupé le doigt / ben j’étais très content – B. de H. – C’est un bon souvenir – Ouais – B. de H. – Le mot « souvenir » – Ah ben le passé / le passé et puis ce qui / ce qui est mort / et ce qui ne revient plus sauf avec la pensée euh / plus on y pense plus on y revient quoi – Moi ça m’évoque énormément de souvenirs en région parisienne puisque j’ai fait mes études dans une vieille abbaye / je suis passionné d’histoire et j’ai fait mes études dans une vieille abbaye / qui a servi au travers des siècles / qui a traversé la Révolution française / l’Occupation et qui à chaque fois a eu un / a eu une histoire particulière et qui maintenant est transformée en une bibliothèque / c’est ce que ça m’évoque/ ce mot-là en fait / je pense que le souvenir / oui ça doit être quelque chose d’agréable / je sais pas / quelqu’un qui regarde derrière mon épaule les échecs en fait / un échec sert à avancer / un souvenir sert à se dire / voilà d’où je viens.

 Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire