Couverture#414-Site

Fdlm 414 – Patrimoine : le cimetière du Père-Lachaise à Paris (3’46’’)

Posté le par le français dans le monde

Le Père-Lachaise à Paris est l’un des cimetières les plus visités au monde. Et pour cause, c’est là que reposent de nombreux artistes et écrivains, parmi les plus célèbres : Oscar Wilde, Marcel Proust, Édith Piaf, Honoré de Balzac, Alfred de Musset, Frédéric Chopin, Jim Morrison… Depuis de nombreuses années, chaque week-end et les jours fériés, le guide Thierry Le Roi fait découvrir ce musée en plein air à des visiteurs avides d’anecdotes historiques. Ingrid Pohu a suivi la visite.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Ingrid Pohu
– Au cimetière du Père-Lachaise Thierry Le Roi se sent un peu comme chez lui / rue des Rondeaux / une des entrées du cimetière du Père-Lachaise / bientôt 14 heures 30 / Thierry Le Roi vend ses tickets – Bonjour – Th. Le R. – Que des places allongées / c’est bon / O.K. – I. P. – C’est un billet aller-retour / plaisante encore le guide / chapeau et veste safari Thierry Le Roi invite son public à le suivre / pour un voyage de plus de trois heures / une éternité / s’amuse le guide qui réveille les mémoires d’outre-tombe depuis quinze ans au Père-Lachaise – Th. Le R. – Mesdames / messieurs / nous sommes partis / nous rentrons dans le monde des morts – I. P. – Le premier cimetière laïc de France fut inauguré le 21 mai 1804 et on s’étonne d’abord de sa superficie / 44 hectares au total / ce qui en fait l’espace vert le plus grand de la capitale / 70 000 concessions / certaines pouvant accueillir jusqu’à 60 places / une ville dans la ville / le Père-Lachaise / c’est plus de deux millions et demi de visiteurs par an / c’est aussi 18 kilomètres d’allées pavées et 5 300 arbres – Th. Le R. – Au XIXe siècle on en a dénombré plus de 12 000 / à un tel point que certains médecins n’hésitaient pas à prescrire à leurs patients de venir au Père-Lachaise / pour respirer le grand air pur / alors profitez-en hein / oxygénez-vous – I. P. – Trois bouleaux côtoient justement la tombe où reposent Simone Signoret et Yves Montand / dans ses dernières volontés l’actrice avait demandé que l’on replante ici ces arbres provenant de sa maison de campagne en Normandie – Th. Le R. – Alors pourquoi les bouleaux / eh bien les bouleaux sont les arbres traditionnels des pays de l’Est / ils lui rappelaient ses origines polonaises / mais surtout elle souhaitait avoir ses bouleaux à ses côtés pour que les rossignols viennent y chanter / suivez le guide – I. P. – Féru d’art funéraire Thierry Le Roi dévoile des trésors d’architecture et de sculpture / face à nous le gisant de Victor Noir réalisé par Aimé-Jules Dalou / impressionnant / c’est d’ailleurs l’une des plus belles pièces de ce musée à ciel ouvert / assassiné à l’âge de 21 ans Victor Noir était journaliste – Th. Le R. – Manteau / veste / chemise / on voit la couture des gants / l’usure du cuir de ses bottines / et bien entendu le chapeau haut de forme et creux / je n’aurai qu’une formule / chapeau – I. P. – On prête d’ailleurs à ce bellâtre moustachu un mystérieux pouvoir – Th. Le R. – Il est recherché ici au Père-Lachaise essentiellement par ces demoiselles / parce qu’en le touchant on lui prête des vertus de fertilité – I. P. – Et Thierry Le Roi / le passeur de mémoire / connaît bien ses classiques / comme l’enterrement de Balzac / mort ruiné / en 1850 / et c’est Victor Hugo qui a la charge de son oraison funèbre / en pleine oraison / Hugo pousse d’ailleurs un cri effroyable – Th. Le R. – Que s’était-il passé / eh bien Victor Hugo / lors de l’une de ses envolées lyriques / glissa malencontreusement sur le sol humide et est allé rejoindre dans la fosse son collègue en littérature / alors on a dû l’exhumer / enfin Victor / eh bien oui / les obsèques de notre écrivain se sont terminées avec quelques éclats de rire – I. P. – Je ne veux pas faire d’ombre à Piaf / disait Henri Salvador / le chanteur / qui repose en face de la Môme / n’a pas voulu de stèle / car cette stèle aurait caché la tombe de son amie Édith Piaf / Piaf qui avec Jim Morrison attire le plus grand nombre de promeneurs / et on sourit justement devant l’épitaphe du peintre et sculpteur Armand où l’on peut lire / enfin seul – Th. Le R. – Pour ceux qui sont avec le meilleur des guides / on continue – I. P. – Et Thierry Le Roi ne sera pas contredit par Jean-Christophe et Cathie – J.-Chr. – Le guide est vraiment passionnant / il a un petit / un / un côté théâtral – C. – Très vivant et très agréable à suivre / et c’est vrai qu’on apprend plein de choses sur la vie des gens célèbres – I. P. – Bientôt 18 heures / fermeture du cimetière / la balade se voulait vivante et inattendue / promesse tenue.

LEXIQUE
Chapeau :
accompagné éventuellement du geste d’enlever ou de toucher son chapeau, et dit de façon exclamative, le mot sert à exprimer son admiration ou son respect ; proche de l’expression « tirer son chapeau », être admiratif.

La Môme : la Môme Piaf, surnom donné dès ses débuts à Édith Piaf en raison de sa petite taille, de son côté menu et de son extrême jeunesse.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire