Couverture-fdlm#413

Fdlm 413 – Santé : les allergies alimentaires (3’29’’)

Posté le par le français dans le monde

La constatation est la même dans tous les pays du monde : les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes. En France, elles touchent 8 % des enfants et 3 % des adultes, soit un total d’environ 2 millions de personnes. Parmi les phénomènes aggravants, on relève la présence de certains pollens qui se prolonge en raison du réchauffement climatique et l’influence de la pollution atmosphérique, déjà causes d’allergies respiratoires, également l’effet des produits chimiques ambiants, phtalates et perturbateurs endocriniens notamment, sans compter un affaiblissement général de nos défenses immunitaires. Les allergies alimentaires : des symptômes à ne pas prendre à la légère. Un reportage de Bruno des Rubeaux.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Bruno des Rubeaux
– Les allergologues sont très inquiets car ils assistent à une montée en puissance des allergies alimentaires dont les formes graves ont été multipliées par deux ou trois en seulement dix ans / la liste des aliments qui peuvent déclencher une allergie est très longue / elle est différente selon les âges / chez les enfants le lait est la première cause d’allergie suivie de la cacahuète et des œufs / chez les adultes / c’est le poisson / les crevettes / les fruits à coque et l’arachide / cette explosion des allergies alimentaires résulte de plusieurs causes / en France / cette augmentation s’explique en région parisienne par la plantation massive d’une espèce d’arbres qui demande peu d’entretien / les bouleaux / plantations qui ont été faites après la tempête de décembre 1999 qui avait détruit des hectares de forêts / les personnes allergiques au pollen de bouleau deviennent allergiques à certains aliments / explique le professeur Jocelyne Just / elle est présidente de la Société française d’allergologie – J. J. – On a mis que du bouleau / que du bouleau / donc on n’avait plus de biodiversité / on était agressé par le bouleau / et donc on a vu les allergies au bouleau croître en région parisienne alors qu’avant c’était une maladie de l’est de la France / et puis après la saison pollinique est devenue plus longue du fait du réchauffement climatique / donc du coup on est passé d’un rhume des foins à l’asthme / et comme il y a une parenté antigénique entre le bouleau et certains fruits et légumes on est devenu allergique au bouleau respiratoire mais également alimentaire / à la pomme / à l’arachide / aux fruits à coque – B. des R. – Le nombre d’allergies alimentaires explose aussi sous l’action de la pollution atmosphérique et en particulier des particules émises par les voitures diesel / certains produits chimiques comme les phtalates et les perturbateurs endocriniens amplifient aussi ces allergies / il y a une autre cause qui est très étonnante / notre microbiote / c’est-à-dire l’ensemble de tous les micro-organismes que notre corps abrite / est en train de changer / le professeur Jocelyn Just – J. J. – On est tous colonisé par des microbes qui sont bons pour nous / sur la peau / sur les muqueuses / digestives / respiratoires / qui éduquent notre système immunitaire dans le bon sens pour nous défendre / eh bien ces microbes changent en fonction de notre environnement / c’est-à-dire on est moins en contact avec les animaux / avec les végétaux / et on a maintenant des microbes qui font pas leur boulot / et donc on dévie vers l’allergie ou les maladies auto-immunes comme le diabète qui ont les mêmes origines – B. des R. – En cas d’allergie alimentaire il faut consulter un médecin car elle ne doit pas être prise à la légère / une allergie alimentaire peut provoquer un choc anaphylactique / une réaction du corps très violente qui peut être mortelle / en France on estime que 50 à 80 personnes décèdent chaque année par allergie alimentaire / heureusement, il existe des solutions / la plus simple / celle qui est le plus souvent conseillée / c’est l’éviction / c’est-à-dire qu’il faut absolument éviter de consommer l’aliment qui provoque l’allergie / mais avec les préparations industrielles / c’est de plus en plus compliqué car beaucoup de ces recettes contiennent des produits allergènes / il faut donc être très attentif et lire la composition précise de chaque plat cuisiné / mais depuis quelque temps une nouvelle technique est proposée / la désensibilisation / on donne à la personne allergique des doses croissantes de l’aliment allergène / très faibles au départ puis de plus en plus fortes / et peu à peu l’organisme s’habitue et ne fait plus de réactions allergiques / cette technique / qui est encore peu répandue / doit être faite à l’hôpital par des équipes rompues à ces soins.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire