banniere single

Fdlm 412 – Économie : le SMIC (2’59’’)

Posté le par le français dans le monde

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance, plus connu sous l’acronyme SMIC, est, en France, le salaire minimum horaire en dessous duquel aucun salarié de plus de 18 ans ne peut être payé. Il est réévalué au minimum tous les ans le 1er janvier et son augmentation correspond pour l’essentiel à l’inflation constatée l’année précédente. Mais qu’est-ce au juste que le SMIC ? Depuis quand existe-t-il ? Qui le touche ? Et combien sont-ils à le percevoir ? Voici quelques questions que se posent Dorian, Julian, Thomas et Clément, élèves en sixième. Pour leur répondre, Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail. Ils sont au micro de Gilles de Romilly.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION
Gilles de Romilly – Les Français les plus modestes / leur travail / leur protection sociale / ont été au cœur de la campagne électorale présidentielle qui s’est achevée début mai / et qui s’est soldée par l’élection d’Emmanuel Macron / le plus jeune président de l’histoire de la République / il a 39 ans / en France / les salaires ne sont pas plafonnés / mais ils ont un plancher / un seuil en dessous duquel une entreprise n’a pas le droit de payer un salarié / c’est le SMIC / le salaire minimum / 9 euros 76 bruts de l’heure / ce qui représente un peu moins de 1 500 euros bruts par mois / 1 153 euros nets pour un travail à temps plein / combien et quels Français sont payés au SMIC / est-ce qu’il existe un SMIC dans tous les pays / Dorian / Julian / Thomas et Clément sont allés poser ces questions / et quelques autres / à Bernard Vivier / le directeur de l’Institut supérieur du travail / à toi Clément – Cl. – Est-ce que c’est obligatoire / le SMIC – B. V. – Non / ce n’est pas obligatoire dans la mesure où les entreprises payent beaucoup plus en général les salariés qu’au SMIC / par contre une entreprise n’a pas le droit d’embaucher quelqu’un en dessous de ce salaire minimum / et alors le SMIC se calcule ou à l’heure ou au mois également / 11 % des salariés touchent le SMIC / ça représente à peu près 1 million 700 mille personnes / donc c’est très important / ça concerne beaucoup de monde – G. de R. – Et les emplois essentiellement les moins qualifiés – B. V. – Et forcément les emplois les moins qualifiés – Cl. – Pourquoi existe-t-il / le SMIC – B. V. – Ah le SMIC a une grande utilité / d’abord il protège les salariés / il assure un minimum de revenus / et puis également il protège aussi les entreprises / parce qu’il empêche la mauvaise concurrence des entreprises qui emploieraient des salariés à un tarif trop bas / et donc celles qui veulent payer correctement les salariés seraient défavorisées – G. de R. – Thomas – Th. – Est-ce qu’il y a un type de travail qui ne reçoit pas le SMIC – B. V. – Oui / quelques personnes ne / ne sont pas assujetties au SMIC / ce sont des personnes qui sont stagiaires / des étudiants qui sont stagiaires / ou des apprentis ou / ou des salariés qui travaillent moins de 35 heures / mais globalement le SMIC s’applique à la majeure partie / à la quasi-totalité des salariés – G. de R. – Dorian – D. – Est-ce que les habitants qui reçoivent le SMIC peuvent se débrouiller seuls – G. de R. – C’est le but en tout cas – B. V. – Alors c’est le but / c’est la grande utilité du SMIC qui a été créé en 1950 dans notre pays puis ensuite en 1970 / ça s’appelait le SMIG avant / le but c’est de dire / on va calculer combien une personne qui est ouvrier ou employé / essentiellement en région parisienne / là où la vie est / est assez chère a besoin pour vivre / de façon très modeste hein / on fait pas des grands écarts / on va pas souvent au cinéma ou au théâtre / mais c’est le minimum pour vivre / et effectivement le SMIC est calculé pour cela / c’est pour ça que régulièrement on cherche à / à le revaloriser / c’est-à-dire à l’augmenter – G. de R. – Julian – J. – Est-ce que le président et les ministres peuvent recevoir le SMIC – B. V. – Julian / tu es facétieux / non / le président de la République / le Premier ministre gagnent largement plus que le SMIC / donc ils ne touchent pas le SMIC.

LEXIQUE
SMIC / SMIG :
acronymes pour salaire minimum interprofessionnel de croissance et pour salaire minimum interprofessionnel garanti ; le SMIG, créé en 1950, a été remplacé en 1970 par le SMIC, le changement d’appellation correspondant à un mode de calcul mieux adapté aux différents indices qui permettent d’évaluer le coût de la vie, et mettant également dans la balance l’augmentation générale des salaires par ailleurs.

Salaire brut / salaire net : le salaire brut est celui qui est proposé par l’employeur au moment du contrat ; le salaire net est celui que reçoit réellement le salarié après déduction des cotisations sociales obligatoires (sécurité sociale, retraite, assurance-chômage…) et d’un certain nombre de prélèvements ou impôts destinés à assurer la protection sociale générale.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire