Couverture#408

Fdlm 408 – Patrimoine : le château de Chambord (3’30’’)

Posté le par le français dans le monde

Le château de Chambord est un château situé dans le département du Loir-et-Cher. Il a été construit au beau milieu du plus vaste parc forestier de la région à la place d’un ancien château médiéval. L’origine du château actuel remonte au XVIe siècle. C’est le roi de France François Ier qui a décidé sa construction en 1516 et qui en a supervisé l’édification. Il fut ensuite habité par Louis XIV, puis saccagé et pillé à la Révolution française, réhabilité par la suite. Cette merveille architecturale a traversé les siècles. Pour la trente-troisième édition des journées du patrimoine, Benjamin de Haut a rencontré le directeur du domaine et il vous fait découvrir les nouveautés 2016 proposées aux visiteurs.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

TRANSCRIPTION

Benjamin de Haut – Comme Versailles la simple évocation du nom de Chambord fait penser à un château / ce château français se trouve en Sologne au beau milieu d’un parc forestier / au moyen âge Chambord n’est qu’un château fortifié / ce n’est qu’en 1516 que François Ier / roi de France / décide la construction d’un palais à sa gloire et il est aujourd’hui le plus beau château de France si l’on en croit son directeur / Jean d’Haussonville – J. d’H. – Pour moi / c’est le plus beau château du monde / ben je suis amoureux de Chambord comme presque tous les gens qui travaillent à Chambord / et c’est une œuvre de génie / c’est / alors on ne dit pas que c’est Léonard de Vinci / mais en réalité c’est évidemment un programme léonardien / c’est-à-dire qu’il y a la patte d’un / l’esprit de Léonard flotte sur / sur les eaux et sur Chambord / euh c’est une œuvre d’art en tant que telle / c’est une œuvre géniale dont on a un peu perdu la signification / c’est pas du tout juste un château / c’est une sorte de temple / et donc c’est évidemment le plus beau des châteaux de la Loire / c’est le plus grand / c’était le plus grand jusqu’à Versailles aussi en France / et c’est peut-être un petit peu l’équivalent de la Joconde dans le domaine de l’architecture – B. de H. – Pour cette trente-troisième édition des journées du patrimoine les visiteurs ont droit à des nouveautés – J. d’H. – On ouvre des endroits inaccessibles comme l’échansonnerie / la tour-lanterne d’où Catherine de Médicis allait lire l’avenir dans les étoiles / vous savez les responsables politiques aiment bien lire l’avenir dans les étoiles – B. de H. – Oui – J. d’H. – Donc quand vous venez à Chambord ou si vous êtes journaliste aussi vous pouvez venir voir l’avenir du pays / et puis les / nos visiteurs verront aussi des travaux / et c’est très important de savoir qu’un monument vit / notamment la restauration du jardin à la française qui est sur six hectares et demi / qui était le jardin sur le terrassement dessiné par Louis XIV / ça mérite d’être vu – B. de H. – Depuis peu un outil technologique est mis à disposition des visiteurs / il s’agit de l’HistoPad / une tablette numérique qui permet de scanner certains endroits du château et de voir en 3D comment ces pièces étaient à l’époque – Ici on se trouve dans le salon de compagnie qui a été aménagé à l’époque de Louis XIV et ce qui va être intéressant avec l’HistoPad / c’est de pouvoir remonter le temps et de faire tourner ce lieu et de s’apercevoir que la pièce était en fait la salle des gardes à l’époque de François Ier / donc le décor a totalement changé / à l’époque de François Ier on avait de la paille ici et on voyait l’escalier central de / de l’autre côté – B. de H. – Les archives des plans de Chambord n’ont pas été conservées / mais il est probable que Léonard de Vinci a été associé à sa réalisation / François Ier / lui / est mort en 1547 / il n’aura passé que soixante-douze nuits à Chambord / le projet de François Ier est achevé sous Louis XIV / à la Révolution française les habitants des villages autour se livrent à un saccage et à un pillage du domaine / pendant la Seconde Guerre mondiale le château devient un centre pour cacher des œuvres des musées et les protéger des bombardements / la Joconde sera notamment cachée à Chambord / et l’an dernier ce sont les inondations qui ont en partie détruit le château / mais la générosité des donateurs a permis de payer les travaux – J. d’H. – C’était une inondation sans précédent / l’eau avait monté de deux mètres / on a eu pour 1 million 250 mille euros de dégâts / et on avait des énormes éléments d’architecture déposés des parties hautes du donjon dans une tour basse et qui ont commencé à se fissurer / à s’affaisser et qui risquaient de tomber / donc on a dû fermer ça et ça a été très touchant parce qu’on a eu aussi des petits dons / des dons à cinq euros / dix euros / des gens qui nous ont dit / nous / on aime Chambord / on a envie de vous aider et on a envie que ça revive – B. de H. – Depuis 1981 le domaine est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Télécharger le reportage audio et la transcription (.zip)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire