banniere single

Fdlm 401 – Régions : le marché de Poitiers (3’20’’)

Posté le par le français dans le monde

Poitiers est une commune du Centre-Ouest de la France. Avec plus de 87 000 habitants, c’est même la commune la plus peuplée de la région Poitou Charentes devant La Rochelle, Niort et Angoulême. Elle est surnommée « la ville aux cent clochers » ou « la ville aux cent églises ». Mais Poitiers et sa région sont également célèbres pour leurs spécialités culinaires. Benjamin de Haut s’est rendu dans un des marchés de la ville pour nous faire découvrir ces plats dont les habitants sont très fiers.

 

TRANSCRIPTION
Benjamin de Haut
– Dans les rues pavées de la vieille ville les touristes photographient les églises / mais Poitiers / la ville aux cent clochers / regorge également de merveilles pour les gourmands / chabichou / farci poitevin / broyé du Poitou / macarons / les spécialités ne manquent pas / pour composer son menu rien de tel que le marché couvert à deux pas de l’hôtel de ville / c’est là que Pascal Boulanger réalise son fameux broyé du Poitou / une galette au beurre bien spéciale – P. B. – C’est une galette sèche / c’est un mélange de farine / beurre et sucre / enfin la tradition / c’est de le casser d’un coup de poing et on partage les morceaux / donc c’est une galette conviviale / qui se sert beaucoup enfin lors des cérémonies / pour les mariages et des trucs comme ça / ça existe en petite et en grande galette / là je le fais en galette sèche et puis je le fais aussi avec de l’angélique confite / spécialité du Marais poitevin d’ailleurs / et j’ai même fait des essais avec de la framboise dedans – B. de H. – Devant les pâtisseries Sylvie a beaucoup hésité / mais cette fois-ci elle n’a pas choisi la galette conviviale / son péché mignon à elle / le macaron de Montmorillon / une spécialité à base d’amandes / de blanc d’œuf et de sucre / et ce depuis le XVIIe siècle – S. – Faut pas passer à côté quand on vient à Poitiers / c’est / c’est vraiment un petit gâteau avec de la poudre d’amandes / c’est le / le petit plaisir qu’on a / sans être trop sucré / ni trop peu / euh voilà le juste milieu de ce / de ce petit gâteau de fin de repas qu’on / qu’on mange ici dans le Poitou – B. de H. – Vous préférez quel parfum / vous – S. – Alors le vrai macaron / c’est amande / et il est vrai qu’il y a chocolat / pistache / de mémoire / mais le vrai macaron / le top / c’est amande / au café / à 4 heures / c’est très bien – B. de H. – Jean-Baptiste / l’un des meilleurs bouchers de la ville excelle dans le farci poitevin – J.-B. – C’est fait à base de porc / vous avez sept ingrédients de / à base de salades vertes / oseille / et c’est quelque chose qui se mange aussi bien froid comme un pâté / ou vous pouvez le faire chauffer dans une poêle / à feu doux / pour un accompagnement de toutes sortes de viandes blanches / volaille / veau / porc / mais ça se déguste en premier froid / les connaisseurs le mangent vraiment comme un pâté – B. de H. – Le réaliser soi-même prend beaucoup de temps et demande une certaine expérience / d’après lui il n’y a qu’à Poitiers qu’on mange un bon farci poitevin – J.-B. – Ah par contre ça se fait que ici / oui / tout à fait / oui / vous le trouvez qu’ici / les gens connaissent pas ailleurs – B. de H. – Et après le plat un bon fromage / Vivian profite du marché pour déguster un morceau de chabichou sur un toast légèrement grillé / ce petit cône au lait entier et à la pâte blanche / aussi bon frais que sec – V. – Ils ont un chabichou qui est absolument extra / c’est un petit fromage de chèvre qui doit faire six centimètres de haut / c’est un / comme un dôme / comme une pyramide et coupé sur le / sur le haut / affiné dans les caves / enfin c’est / c’est vraiment très très bon – B. de H. – Enfin pour tous les autres produits régionaux il faut se rendre sur le stand de Marylène – M. – Alors pour les gourmands vous avez des miels du Poitou / miel de fleurs / miel de printemps / miel de forêts / il fait un peu de tout hein / après vous avez des huiles de Neuville / huile de noix / huile de noisettes / huile d’amandes / enfin il y a un tas / un / un tas d’huiles qui sont fabriquées à Neuville hein / ainsi que des vinaigres parfumés – B. de H. – Et pour apprécier tous ces plats il manque évidemment un bon vin / la région possède quelques vignobles célèbres / le saumur ou les vins blancs / rouges ou rosés du Haut-Poitou offrent des solutions pour chacun de vos plats / bon appétit.

Télécharger le reportage audio (.zip)

Télécharger la transcription (.pdf)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire