banniere single

Décès de Francis Debyser

Posté le par le français dans le monde

immeubleLe FLE est en deuil : Francis Debyser, l’un des grands didacticiens du  français langue étrangère, est décédé le 16 mars 2015.

Francis Debyser a dirigé de de 1967 à 1987 le Bureau pour l’Enseignement de la Langue et de la Civilisation française, mieux connu sous son acronyme Belc par les milliers de stagiaires du monde entier l’ayant fréquenté. C’est sous son impulsion, au début des années 1970, que les stages BELC gagnent en notoriété et attirent un public toujours plus nombreux. Lors de ces stages, Francis Debyser (avec Jean-Marc Caré) initie et expérimente les premières simulations globales pour le français langue étrangère. De 1987 à 1998, il a été directeur adjoint du CIEP.

Dans le 100ème numéro du Français dans le monde, en 1971, Francis Debyser prédisait  « La mort du manuel » de langue dans un fameux article. Il a régulièrement collaboré à la revue, partenaire fidèle du Belc et du CIEP.

Feuilleter le numéro spécial du Français dans le monde sur les 30 ans du Belc

Feuilleter les Simulations Globales, de  Francis Debyser et Jean-Marc Caré

10 commentaires
  1. LESSA Maria Soledad

    Francis Debyser a visité l’Uruguay dans les années 80. Il a animé un stage de formation où il a parlé de son « Immeuble ».
    Très jeune fille à l’époque, je n’oublierai jamais ses enseignements.
    Soledad, professeur de FLE à Montevideo, Uruguay

  2. Pour avoir profité de ses connaissances et de sa recherche, je ne peux que m’incliner devant un être dont la générosité scientifique et le souci du partage lui ont valu une haute considération de la part de bon nombre d’universitaires algériens.
    Que Dieu l’accueille dans son vaste paradis et mes plus sincères condoléances aux proches ainsi qu’à la famille francophone

  3. Un didacticien de renommée qui a marqué l’enseignement du FLE et la didactique en générale. Ses écrits ont beaucoup influencé nos recherches. Paix à son âme!

  4. Nous avons accueilli Francis Debyser et Jean-Marc Caré à Paraná- Entre Ríos (Argentine) et nous avons profité de leur charme et de leurs connaissances. Plus tard, personnellement, j´ai essayé avec un grand succès le célèbre « Immeuble » même avec des étudiants débutants complets en FLE, dans une école publique.
    Francis Debyser a beaucoup apporté à l´enseignement du FLE dans le monde. Sincères condoléances à sa famille et à ses amis francophones.
    Lydia Meurer

  5. Bonjour,
    C’est avec tristesse que j’ai appris la nouvelle du décès de Francis !
    Je n’oublierai ni son ouverture d’esprit (trop rare aujourd’hui !) ni sa rigueur scientifique, ni son enthousiaste francophonie !
    Je suis de ceux et celles qui ont eu le grand avantage de travailler avec lui depuis Rabat au Maroc.
    Toutes mes pensées vont à ses proches.
    K.Mallion Guesmia

  6. C’est avec grande tristesse que j’apprends cette nouvelle,
    j’ai réussi mon agrégation en Italie grace à « L’Immeuble » que personne à l’époque ne connaissait
    et j’ai eu la chance de le rencontrer, lors d’un stage au CIEP, en juillet 1989 avec une femme italienne extraordinaire, l’Inspectrice Berselli, partie depuis plusieurs années …

    « Morts à jamais ? Qui peut le dire? »

    « Plaise à celui qui est de dilater le cœur de l’Homme à la mesure de toute la vie »

    Carlo Zerba

  7. Georges Michel Rougier

    7 juin 2015

    A l’annonce du départ de Francis Debyser pour un autre monde, quelle profonde émotion nous étreint, tandis qu’il reste et restera si intensément présent en notre esprit et en notre coeur !

    Georges Michel Rougier

Laisser un commentaire