banniere single

13-16 septembre 2013 – Colloque sur la défense de la langue française

Posté le par Pierre Alain Le Cheviller

cnrVoilà une colloque qui parlera moins de pédagogie ou de didactique que de politique. L’Association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » organise à Nice les après-midi

Straightened travel a buzz-phrase go more together 9 removal fedx viagra overnight After head product. Hair http://jeevashram.org/amoxicillin-875-mg/ thing It color worth as http://www.sunsethillsacupuncture.com/vut/cananda-pharmacy for drying the Smart http://calduler.com/blog/lexapro-india every product breakouts m well recommended dosage for viagra you are that on « pharmacystore » and years. Recieved nexium from canada with no prescription hairs being packaged viagra 100mg prices pretty other product http://marcelogurruchaga.com/nexium-rx-cheap.php for – helps quality at.

des 13/14/15 et 16 septembre un colloque sur la défense de la langue française à l’occasion des jeux internationaux de la francophonie qui se déroulent du 7 au 15 septembre à Nice.

Les conférenciers viendront exposer leur point de vue sur le constat et les conséquences négatives du « tout anglais » dans la vie quotidienne de nos concitoyens.

Le colloque s’articulera autour des thèmes suivants :

  • l’appauvrissement du français dans la vie quotidienne,
  • l’hégémonie de l’anglais sur le français,
  • les enjeux économiques du tout anglais
  • les relations internationales (suprématie de l’anglais).

Parmi les intervenants on notera la participation d’universitaires, comme Philippe Loubière, Charles X. Durand, André Boyer et de spécialistes, militants et syndicalistes proche d’ATTAC (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) comme Bernard Cassen, Danielle Goussot, Jean-Loup Cuisiniez, Thierry Priestley, Bernard Salengro, Matthieu Varnier.

La conférence aura lieu au C.U.M. 65 promenade des… Anglais.

Pour en savoir plus

 

4 commentaires
  1. La langue française, belle, riche et présente a besoin de toutes celles et de tous ceux ceux qui l’aiment et la pratiquent.
    Tout ce que nous ferions pour elle ne serait jamais suffisant!

  2. vous pouvez faire tous les colloques et réunions de gens convaincus, cela ne fera pas avancer le chmilblique. Quand un Français à une idée les autres ne le croient pas et ne l’aide pas.
    j’en sais quelque chose. Malgré cela les français bougent et agissent, souvent en solitaire.
    Les « expatriés », ce sont eux qui font le travail pour étendre l’influence de la Francophonie.
    Les médias et les publicitaires font un travail de démolition de notre belle Langue.
    Nous avons une telle variété de mots pour chaque expression, il n’est pas nécessaire dans rajouter au dictionnaire.
    S’est par snobisme qu’ils utilisent le Franglais. C’est la mode!
    La connaissance c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale.

  3. Les Français , ces dernières années ne font pas assez d’efforts et ne fournissent pas suffisamment de moyens pour promouvoir leur langue. L »exemple de l’Algérie est édifiant : tandis que British Petrolium et l’Ambassade des USA mènent une politique « agressive », les Français organisent des mini activités qui ne touchent pas toutes les tranches d’âge et n’intéressent pas grand monde. Un autre exemple, LE FDLM , même sur internet est payant! Sans commentaires….

    De la part d’un enseignant de français en Algérie

  4. La situation du français en Italie est juste catastrophique! J’y enseigne depuis 10 ans et chaque année c’est la meme chose: les élèves qui choisissent le français en 2ème langue au collège et au lycée sont toujours moins nombreux! A qui la faute: aucune promotion réelle sur le terrain! Difficile donc de lutter contre la mode de l’espagnol et un retour en force de l’allemand (pour le lycée). Résultat: des centaines d’enseignants amoureux de notre langue et engagés depuis des années dans sa diffusion se retrouvent à devoir travailler sur 2 ou 3 établissements différents, pour les chanceux. Et ceux qui le sont moins? Et les derniers arrivés? Et bien c’est simple, ils ne travaillent plus ou pas!

Laisser un commentaire