banniere single

Un prix littéraire pour la francophonie

Posté le par Pierre Alain Le Cheviller

220px-Jean-Marie_Gustave_Le_Clézio-press_conference_Dec_06th,_2008-2La littérature francophone se porte bien ! Pas moins de 123 romans ont concouru à la 12ème édition du Prix des cinq continents de la Francophonie. Ce Prix récompense chaque année un texte de fiction narratif d’expression française. Les représentants des quatre Comités de Lecture  (l’Association Passa Porta de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Association des écrivains du Sénégal, l’Association du Prix du jeune écrivain de langue française de France et le Collectif des écrivains de Lanaudière de Québec) ont sélectionné 10 ouvrages finalistes représentant 8 pays.

Les dix heureux élus sont :
39 rue de Berne de Max Lobe (Cameroun) aux éditions Zoe
Anima de Wajdi Mouawad (Liban/Québec)  aux éditions Actes Sud
Dans l’ombre de la lumière de Claude Pujade Renaud (France) aux éditions Actes Sud
Un écrivain, un vrai de Pia Petersen (Danemark/France) aux éditions Actes Sud
La fiancée américaine d’Eric Dupont (Québec) aux éditions Marchand de feuilles
Ils désertent de Thierry Beinstingel (France) aux éditions Fayard
Made in Mauritius de Amal Sewtohul (Maurice) aux éditions Gallimard
Retour d’Outre-mer de Julia Pawlowicz (Pologne/Québec) aux éditions Triptyque
Sombre dimanche de Alice Zeniter (France) aux éditions Albin Michel
Le terroriste noir de Tierno Monenembo (Guinée) aux éditions du Seuil

Le jury, présidé par Jean-Marie Gustave Le Clézio désignera le lauréat le 26 septembre à Paris et remettra officiellement le prix en Haïti au mois d’octobre.

Doté d’un montant de 10.000 euros, le Prix des cinq continents a été créé en 2001 par l’Organisation internationale de la francophonie. Il permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale.

Rappelons que le Prix des cinq continents 2012 a été attribué à Geneviève Damas pour son roman Si tu passes la rivière (Luce Wilquin).

Pour plus d’informations : www.francophonie.org

Pas de commentaire

Laisser un commentaire