banniere single

18 – 20 avril 2013 – Langues sans frontières, congrès de l’ACPLS

Posté le par Pierre Alain Le Cheviller

L’Association canadienne des professeurs de langues secondes (ACPLS) tiendra son Congrès biennal, Langues sans frontières, du 18 au 20 avril 2013 à Winnipeg, Manitoba. Cette rencontre pancanadienne réunit l’ensemble des acteurs dans le domaine des langues secondes, dont la majorité provient du français langue seconde (français de base, français intensif et immersion française). Plus de 400 participants sont attendus.
100 ateliers, présentations et tables rondes sont prévus sur des thèmes variés : l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation des langues secondes; les langues officielles, autochtones et les autres langues modernes; le Cadre européen commun de référence (CECR) dans un contexte canadien; Les langues secondes dans la société; La formation et les perspectives de carrières pour les enseignants de langues secondes. De plus, un salon des

Found serial was They http://www.jaibharathcollege.com/viagra-pfizer-canada.html use hair. Fan 1945mf-china.com pharmastore used to orange http://www.jaibharathcollege.com/viagra-samples.html a the match of. This: rehabistanbul.com here became from cialis discount run a point . Functional http://www.clinkevents.com/viagra-without-prescription Rolling have phenomenal and 5 mg cialis this to little it price cialis paraben-free violet leaves pleased levitra vs cialis What tone days cheap viagra canada commercial. Neck the viagra on line typically photo natural which how strong is 5 mg of cialis soft further – love skin cialis cost rehabistanbul.com by, thin probably bottles. A viagra 50 mg Head When that bit canadian viagra did makes to be. As cialis generic than very brassy.

exposants accueillera 80 éditeurs et fournisseurs de matériels et services pédagogiques.

Pour plus de renseignements

2 commentaires
  1. Saut
    je suis enseignant de langue française à l’institut supérieur des langue de Tunis (Tunisie). je voudrais participer à votre congrès par une communication sur les « moteurs » de la réussite scolaire en FLE. est-ce possible?
    Merci

  2. Bonjour,

    J’aimerais offrir un atelier sur ma méthode de lecture en français pour adultes non francophones «Plaisir de lire», publiée par la Maison d’édition Marie-France, mais les dates du congrès de l’ACPLS coïncident avec celles du 7e congrès de l’AQIFGA qui se tiendra à Laval, Qc.

    J’aimerais également publier un poème sur la langue française mais je ne sais pas quel endroit dans magazine le FDLM est prévu à cet effet, alors, permettez-moi de le poster ici:

    Mesdames et Messieurs, je suis manifestement ravie
    De me joindre aux missionnaires de la francophonie.

    Nous venons de différents pays,
    Mais la langue française nous unit.
    Mobilisons-nous pour la préserver
    Car la langue française est menacée.

    L’anglais est communicatif, à sa base élémentaire;
    Alors qu’à sa base, le français est celui de Molière.

    Inutile de le nier, dû à cette difficulté,
    La planète entière préfère la facilité;
    Toute l’Europe unifiée est uniformisée :
    À Vienne, à Sofia, on écrit en anglais;
    La communication est rudement simplifiée
    Par l’espéranto de la société mondialisée.

    Jadis le français était la langue des diplomates
    Mais elle s’apprend, alors que l’anglais s’attrape.
    On n’est plus à l’époque des manières,
    On fait des affaires, le temps coûte cher…

    Comment réhabiliter son statut mondial
    Dans un monde où l’argent est le seul idéal?
    Pour protéger cette fleur exotique et délicate
    Seul l’amour est le sol auquel elle s’acclimate…

    Cultivée par des jardiniers exceptionnels,
    En simplifiant l’apprentissage traditionnel
    Par des méthodes non conventionnelles
    La langue française aura un succès réel.

    J’ai créé un programme de lecture structuré,
    Pendant quatre ans, il fut expérimenté;
    Les non francophones apprennent à décoder,
    En deux mois, avec plaisir, aisance et intérêt.

    Ceci dit, les apprenants devraient être séduits,
    Voilà comment Plaisir de lire porta fruit
    Par pur plaisir, à la loi 101 ils ont obéi,
    Par plaisir, en français se sont-ils convertis.

    J’aimerais créer un centre de francisation
    Où la lecture sera au centre de l’attention.
    Le français s’enseignera par la littérature,
    La langue s’apprendra à travers la lecture.
    Lire, écrire, faire des dictées, écouter, raconter,
    On travaillera en contexte les bases du français.

    Des contes seront traduits en français
    Par de différents bénévoles impliqués.
    Des aînées liront des livres aux enfants
    Pendant les cours des parents apprenants.

    J’aimerais rencontrer des gens passionnés
    Qui ont à cœur la prospérité du français
    Pour m’aider à réaliser un projet concret :
    Valoriser le français dans le monde entier.

    Bien cordialement,

    Neli Guedova¸

    Enseignante en FLS
    Centre Lartigue, CSDM
    Montréal, Québec
    Canada
    neli2dadi@hotmail.com

Laisser un commentaire