banniere single

Audio – Micro-trottoir : « visage » (1’49’’)

Posté le par le français dans le monde

Pages 2-3 du Français dans le monde N°384

Du latin visus ou de l’italien viso, le visage, c’est ce que l’on présente à autrui, ce qui est vu, ce que l’on montre aux autres et ce que sa propre vision perçoit en retour dans le face-à-face. Le visage peut être masqué, maquillé, retravaillé par la chirurgie esthétique, souriant, triste ou impassible. Il dit l’identité, c’est le premier regard de l’enfant à sa mère. Choses entendues sur le mot « visage » dans les rues de Paris, au micro de Gaël Letanneux.

 

TRANSCRIPTION

Gaël Letanneux – Bonjour / si je vous dis le mot « visage » / à quoi est-ce que vous pensez – Sur le visage peut-être on peut voir la / comment la personne elle est / si elle est / si elle est abordable ou pas – G. L. – On lit sur un visage – Un sourire / sur un visage / ça / ça peut signifier que la personne est plus ou moins ouverte / c’est-à-dire un sourire euh / le sourire du / du / du visage de la personne qu’on ne connaît pas hein / je veux dire hein / de prime abord comme ça / l’expression d’un visage peut tromper aussi hein – G. L. – On dit qu’on se souvient parfois plus des / des visages que des noms – On imprime peut-être les traits du / du visage plus facilement que les noms – G. L. – La Joconde – Ben c’est le premier visage auquel on pense hein – C’est une sorte de passerelle en tout cas entre ce qu’on est / nous / et ce qu’est l’autre / c’est l’extérieur / et d’un autre côté c’est très profond – G. L. – C’est / c’est plus qu’une carte d’identité – Oui / je pense que c’est un langage / c’est / c’est une manière d’appréhender l’autre quelque part / c’est / c’est quelque chose qui re… / retranscrit nos vies quelque part quand on vieillit – G. L. – Parfois on le cache / son visage – Ne pas voir le visage de la personne à qui on parle enfin / c’est / moi / ça me gênerait un peu – C’est ça le plus important / là vous me regardez / vous me souriez / eh bien ça me fait plaisir / alors que si vous me / vous me regardez super mal parce que je vous ai effleuré l’épaule dans le métro / là par contre / je vais me sentir / je vais me sentir agressée – C’est un peu l’identité déjà / sur une carte d’identité / on est quoi / on n’est pas son corps / on est le visage / on parle des rides d’expression / où est-ce qu’elles sont / elles sont sur la tête euh / on parle du nez au milieu de la figure / donc c’est une grosse problématique / le visage / en fait c’est / c’est / c’est un peu l’humain finalement / un corps / à la limite / on a presque tous le même / mais le visage / c’est vraiment la chose qui nous définit en premier – C’est comme ça qu’on reconnaît une personne / qu’on la différencie de quelqu’un d’autre / c’est ce qui nous différencie des autres / c’est comme ça que je sais que c’est Claire et que c’est Élodie et que c’est pas l’inverse – G. L. – Dévisager – Dévisager / c’est quand on porte une grosse attention sur le visage / généralement / c’est assez négatif / dévisager quelqu’un / c’est / limite on le déshabille par le biais du regard.

– Fichier audio à télécharger (.ZIP) : 48-visage.mp3

Pas de commentaire

Laisser un commentaire