banniere single

Audio – Hommage : Raymond Aubrac (2’45’’)

Posté le par le français dans le monde

L’une des dernières grandes figures de la Résistance française s’est éteinte le mois dernier à Paris. Raymond Aubrac a reçu les honneurs militaires aux Invalides à Paris. Avec son épouse Lucie, Raymond Aubrac avait fondé l’un des tout premiers et des plus grands mouvements de résistance au début de la Seconde Guerre mondiale. Le récit de Gilles de Romilly.

 

TRANSCRIPTION

Gilles de Romilly – Il est décédé le 11 avril à l’âge de 97 ans / avec son épouse Lucie / Raymond Aubrac / de son vrai nom Raymond Samuel / avait fondé l’un des tout premiers mouvements de résistance à l’occupant allemand / dès 1940 il avait créé dans la région de Lyon Libération-Sud / la plus grande organisation de la zone libre / après la guerre les époux Aubrac n’ont eu de cesse de véhiculer les valeurs universelles de la Résistance / régulièrement et dans toute la France ils allaient témoigner de leur passé / de leur histoire devant des lycéens / des moments d’échanges auxquels ils étaient l’un et l’autre très attachés / comme le rappelle leur petit-fils / Olivier Vallade – O. V. – Il avait à cœur de se rendre dans les établissements scolaires pour parler aux jeunes générations des valeurs de la Résistance qui pour lui sont des valeurs complètement atemporelles / il portait aussi beaucoup un message d’optimisme / c’est-à-dire le sens de l’éducation / le sens de se battre aussi pour des valeurs qui pouvaient apporter beaucoup d’optimisme – G. de R. – Le 16 avril dernier les honneurs militaires ont été rendus aux Invalides à Paris à Raymond Aubrac / et selon ses dernières volontés ce n’est ni le chef de l’État ni l’un des nombreux responsables politiques présents à ses obsèques qui ont prononcé les éloges funèbres mais ses anciens compagnons d’armes / parmi eux Bernard Cutasse / 89 ans / qui se souvient de ses interventions devant les lycéens – B. C. – Quand on a été au lycée porte de Vincennes il y avait qu’une quarantaine d’anciens résistants et déportés / nous avons parlé à environ 500 étudiants de la Résistance / et il disait une chose / dites que vous étiez bien convaincus de l’action que vous meniez / insistez surtout là-dessus / que vous étiez bien convaincus – G. de R. – Raymond et Lucie Aubrac / décédée / elle / il y a 5 ans / soutenaient également les professeurs d’histoire-géographie dans leur combat pour sauver l’enseignement de leur matière au lycée / le jour même de sa mort Raymond Aubrac avait rendez-vous avec Béatrice Louâpre-Sapir / cette professeure d’histoire-géo est d’autant plus émue par la disparition de cette grande figure de la Résistance – B. L-S. – Il devait être aujourd’hui avec l’Association des professeurs d’histoire-géographie à 18 heures au lycée Louis-le-Grand pour demander / exiger le rétablissement de l’histoire-géographie en terminale scientifique / donc c’est à double titre que je suis émue et bouleversée / c’est une grande figure humaine tout simplement qui disparaît aujourd’hui.

LEXIQUE

Zone libre : pendant la Seconde Guerre mondiale, partie de la France située au sud de la ligne dite de démarcation mise en place par l’armistice du 22 juin 1940, en opposition à la zone occupée, située au nord de cette ligne ; la zone libre est envahie le 11 novembre 1942, on parlera alors de zone Nord et de zone Sud.

– Fichier audio à télécharger (.ZIP) : 27-Raymond-Aubrac.mp3

Pas de commentaire

Laisser un commentaire