banniere single

Athènes, 18-20 octobre 2012 – Innovations didactiques en français langue étrangère

Posté le par Pierre Alain Le Cheviller

L’enseignement et l’apprentissage/acquisition du français langue étrangère ont été, à partir des années 70, un terrain d’application extrêmement fécond pour les théories sur le fonctionnement des langues, pour l’investigation des processus d’apprentissage, des stratégies linguistiques et pragmatiques d’acquisition des apprenants guidés et non guidés, pour la perception de l’altérité, de l’étrangeté de la culture de l’Autre, voire pour la didactique du français langue maternelle.

Quarante ans plus tard, de nouvelles théories sur la langue ont fait leur chemin, de nouveaux moyens de communication ont bouleversé la transmission des connaissances mais peut-être aussi les modes d’apprentissage ; l’esprit humain est de nouveau interrogé avec l’espoir d’y trouver quelques réponses aux difficultés de toutes sortes qu’affrontent toujours et encore les apprenants comme leurs enseignants ; on se détourne de plus en plus de l’hypothèse que l’acquisition d’une langue étrangère est comparable à l’acquisition de la langue maternelle, on prend davantage en compte les spécificités de la langue cible et de la langue maternelle des apprenants mais aussi l’ensemble des paramètres individuels qui caractérisent chaque apprenant : motivation, niveau scolaire, qualité de l’environnement linguistique ; la frontière entre l’acquisition non guidée et l’apprentissage en milieu institutionnel est devenue très poreuse, l’analyse linguistique de grands corpus a révélé des mécanismes textuels très différents d’un genre à l’autre, bref, la situation didactique du FLE n’est plus la même qu’il y a quarante ans.

Ce colloque voudrait réunir des contributions qui apportent à la didactique du FLE de nouvelles pistes :

1) du fait de la prise en compte de nouvelles connaissances sur les processus d’apprentissage,

2) du fait d’un nouveau regard sur les pratiques enseignantes,

3) du fait de la mise au jour des spécificités de la langue orale,

4) du fait des difficultés à améliorer l’écrit, en particulier chez les apprenants avancés qui sont confrontés aux zones complexes de la langue (détermination, système aspectuo-temporel, synthétisation informationnelle, cohérence discursive, règles académiques de rédaction…),

5) du fait d’un renouvellement théorique sur la description du fonctionnement du français, que ce soit dans les domaines incontournables de la phonétique, de la morphologie, de la syntaxe, du lexique ou dans les domaines moins traditionnels comme les textes et les discours, les stratégies de compréhension que l’apprenant peut utiliser lorsque sa langue maternelle est proche du français … La priorité sera donnée d’une part aux propositions novatrices correspondant aux 5 pistes énoncées ci-dessus et d’autre part aux propositions répondant à un problème didactique fréquent chez les enseignants de français langue étrangère.

Ce colloque international IDFLE est organisé à l’Institut Français d’Athènes, par la Cellule de Recherche en Linguistique.

Pour en savoir plus

2 commentaires
  1. Chers collègues

    Le colloque est organisé du 18 au 20 OCTOBRE 2012. Je vous prie de bien vouloir rectifier cette erreur : Vérifier sur cereli.fr/evenements

    Merci d’avance

    Hélène Mitsika, pour le Comité d’organisation

Laisser un commentaire