banniere single

Mise en ligne de la ludothèque québécoise

Posté le par le français dans le monde

La Ludothèque québécoise se veut une contribution à la promotion de la culture et de l’expression orale en français langue étrangère à travers le savoir-faire ludique québécois. L’objectif de ce projet soutenu par le Centre de la francophonie des Amériques est d’encourager les enseignants des Amériques et du monde entier à utiliser des ressources ludiques dans leurs classes, en se fixant des objectifs pédagogiques précis.

Dans le blog qui vient de naître, sont proposés 12 jeux de société conçus au Québec, choisis en fonction de trois critères : le public visé (adolescents et adultes), l’activité de communication langagière privilégiée (interaction orale) et l’ambiance chaleureuse qu’ils favorisent. De nouvelles activités viendront enrichir ce corpus initial.

À chaque jeu correspond une fiche pédagogique proposant des pistes d’exploitation en classe de langue, structurée en trois parties :

Description du jeu
• règle de base
• remarques
• matériel requis
• durée moyenne d’une partie

Éléments pour l’exploitation pédagogique en classe de FLE
• dispositif de travail
• âge des joueurs
• objectif(s) pédagogique(s)
• activité(s) langagière(s) de communication
• compétence(s) générale(s) ou langagière(s)

      Orientations pratiques pour l’exploitation pédagogique
      • démarche
      • remarques sur l’exploitation pédagogique
      • variantes suggérées
      • liens pour en savoir plus

        L’organisation de soirées-jeux visant à faciliter la prise en main de ces jeux est prévue au Mexique fin 2011 et début 2012 ; vous pouvez consulter le calendrier du blog de la ludothèque québécoise pour connaître les lieux et les dates prévues. Vous pouvez également contacter les auteurs (Rocío Munguía, Rodrigo Olmedo et Haydée Silva) en écrivant à ludothequequebecoise@gmail.com pour explorer la possibilité d’organiser l’une de ces séances ludopédagogiques dans votre institution.

        4 commentaires
        1. C’est une initiative certes louable, elle participera probablement de la survie du français sur le Continent américain. Mais serait-ce du français dans un accent que n’importe quel francophone dans le monde entier pourrais saisir ? Lorsqu’un Québécois s’exprime en français, son accent est parfois difficile à comprendre pour nous…

        Laisser un commentaire