banniere single

L’AUF renforce sa collaboration avec l’Arménie

Posté le par le français dans le monde

L’Agence universitaire de la Francophonie collabore avec les autorités politiques et les institutions universitaires d’Arménie pour encourager et valoriser la diffusion de la langue française.

Pour marquer symboliquement cette amitié et insuffler une nouvelle impulsion au processus d’intégration de l’Arménie dans la famille de la Francophonie, Bernard Cerquiglini, recteur de l’AUF, a effectué, le 5 octobre dernier, une première visite. Il a été reçu par plusieurs personnalités éminentes telles que le ministre arménien des Affaires étrangères, Édouard Nalbandian, le ministre arménien de l’Éducation et de la science, Armen Ashotian, ou l’ambassadeur de France en Arménie Serge Smessow.

Les relations avec le monde francophone se sont considérablement développées dans ce pays qui compte déjà trois universités membres du réseau AUF : l’Université Française d’Arménie, membre titulaire depuis le 13 mai 2006 ; l’Université linguistique d’État V. Brusov d’Erevan, membre associé depuis le 17 décembre 2006 ; l’Université d’État d’Erevan, membre associé depuis le 30 mai 2010.

La visite du Recteur de l’AUF s’est conclue par la signature d’un accord sur l’établissement d’un Centre français pour la numérisation des données en Arménie. L’AUF encourage en effet l’appropriation des technologies de l’information et de la communication (TICE) ainsi que l’intégration des technologies dans les pratiques pédagogiques. À ce titre, l’AUF a implanté depuis 2008 un Campus numérique francophone à l’Université linguistique d’État V. Brusov d’Erevan permettant à la communauté universitaire d’avoir accès à 1 serveur, 17 ordinateurs, un système de visioconférence et une bibliothèque de plus de 200 ouvrages (pour la plupart des publications de l’AUF) dans différents domaines (l’enseignement du français, l’économie, le droit et les sciences humaines etc.). L’AUF a également installé un point d’accès à l’information à l’Université Française d’Arménie (UFAR) depuis septembre 2010.

Cette appropriation, par le milieu universitaire, des Technologies de l’information et de la communication passe par des ateliers de formation (Formations Transfer et Formations permanentes) permettant de former le personnel à la mise en place de cours en lignes, à la rédaction et publication scientifique en ligne (etc.) et par le soutien des projets de l’Université Française d’Arménie (conception de modules d’enseignement à distance ; participation à des consortiums régionaux de création de FOAD, etc.).

Enfin, à travers ses missions d’appui et d’enseignement, ses bourses de perfectionnement ou encore ses bourses de contribution à des manifestations scientifiques, l’AUF encourage les actions de mobilité scientifique et universitaire avec l’Arménie afin notamment defaciliter les échanges scientifiques et intellectuels et le renforcement des compétences scientifiques et universitaires des établissements.

« L’ensemble de nos actions entend favoriser l’émergence d’un pôle d’excellence en matière d’enseignement et de recherche francophones en Arménie. Et c’est avec joie que nous avons pu constater sa grande implication dans les activités de l’AUF et son intégration constante au sein de notre communauté francophone d’universités membres. Cela témoigne de la place importante occupée par la francophonie dans ce pays. Une place qui est encore appelée à se renforcer », conclut Bernard Cerquiglini.

Pas de commentaire