banniere single

6-8 juin 2011 : colloque « Voix féminines : femmes et langues étrangères dans l’Europe moderne »

Posté le par le français dans le monde

Le colloque international « Voix féminines : femmes et langues étrangères dans l’Europe moderne » se tiendra au Palazzo Feltrinelli à Gargnano sur le Lac de Garde, du 6 au 8 juin 2011. Il sera organisé conjointement par le Département d’études linguistiques et littératures comparées de l’Université de Milan et le CIRSIL (Centro Interuniversitario di Ricerca sulla Storia degli Insegnamenti Linguistici) en collaboration avec les associations sœurs et les groupes de recherche en France (SIHFLES: Société Internationale pour l’Histoire du Français Langue Étrangère ou Seconde), aux Pays-Bas (PHG : Peeter Heynsgenootschap, Société savante pour l’histoire de l’enseignement des langues), au Portugal (APHELLE : Associação Portuguesa para a História do Ensino das Línguas e Literaturas) et en Espagne (SEHEL : Sociedad Española para la Historia de las Enseñanzas Lingüísticas).

Le colloque accueille des études historiques (XVIe-XIXe siècles) sur tout sujet concernant le thème choisi. Les suggestions et les rubriques ci-dessous peuvent être utiles :

Les femmes en tant qu’usagères de la langue :

– les femmes en tant que locutrices de la langue étrangère ;

– femmes et compétences linguistiques ;

– femmes et plurilinguisme ;

– femmes et étude des langues modernes vs langues classiques ;

– les traductrices et leur métier.

Femmes et enseignement/apprentissage des langues étrangères :

– éducation linguistique genrée ;

– apprentissage des langues étrangères en famille ou à l’école des filles ;

– les méthodes d’enseignement des langues étrangères et les femmes ;

– les femmes en tant que professeurs de langues étrangères ;

– les programmes pour l’enseignement des langues étrangères aux femmes.

Livres de langue pour les femmes :

– livres de grammaire, manuels et dictionnaires pour les femmes ;

– manuels bilingues ou multilingues de conversation pour les femmes ;

– les livres de lecture pour les filles ; les auteurs des livres de langue et des manuels pour les femmes.

Les femmes dans les livres de langue :

les mots des femmes et le monde des femmes dans les dictionnaires ;

– enseignement de la grammaire et de morale dans les grammaires pour les femmes ;

– les femmes dans les guides pour voyageurs.

– Femmes, langues étrangères et société :

– langues « féminines » vs langues « masculines » ;

– langues étrangères et stéréotypes de genre ;

– les réactions des femmes au sexisme des langues ;

– les femmes, les langues étrangères et les différentes visions du monde ;

– les écoles, les collèges et les académies pour l’enseignement des langues étrangères aux filles ;

– stratégies d’enseignement de la politesse et actes de langage en langues étrangères finalisés à transmettre ou à subvertir les rôles et les comportements traditionnels.

Les résumés – ne dépassant pas 300 mots – en format .doc ou .rtf, doivent être envoyés aux représentants locaux du comité scientifique :

Giovanni Iamartino, pour l’italien, l’anglais, l’allemand et le néerlandais : giovanni.iamartino@unimi.it

Nadia Minerva, pour le français :  nadia.minerva@unict.it, nadia.minerva@unibo.it

Félix San Vicente, pour l’espagnol et le portugais : felix.sanvicente@unibo.it

La date limite pour les résumés est le 30 novembre 2010, l’acceptation sera notifiée avant le 15 janvier 2011.

Le temps de parole des intervenants est de 20 minutes, avec environ 5 à 10 minutes pour la discussion.

Le comité scientifique a invité quelques conférenciers ; leurs noms et les titres des leurs conférences seront donnés dans la deuxième circulaire.

Comité scientifique

– pour l’APHELLE, Fátima Outeirinho (Porto), Maria José Salema (Minho), Ana Clara Santos (Algarve)

– pour le CIRSIL, Giovanni Iamartino (Milan), Nadia Minerva (Catane), Félix San Vicente (Bologne / Forlì)

– pour la SEHEL, Javier Suso López  (Granada)

– pour la SIHFLES, Michel Berré (Mons), Marie-Christine Kok Escalle  (Utrecht), Karène Sanchez (Leyde)

Le comité d’organisation milanais, composé par Angela Andreani, Barbara Berti, Kim Grego et Andrea Nava, est présidé par Giovanni Iamartino.

Organisation du colloque

Gargnano del Garda, un petit village idyllique sur le lac de Garde, peut être atteint en voiture ou en car. Les aéroports les plus proches sont Milan Linate, Orio al Serio et Vérone: ils sont tous reliés à Gargnano par des cars ou par les chemins de fer.

Les participants en provenance de l’étranger ou d’endroits éloignés en Italie peuvent se rendre à Gargnano dès le 5 juin : le colloque commencera lundi 6 en milieu de matinée pour terminer le mercredi 8 vers 13 heures.

Les détails sur l’enregistrement, ainsi que sur l’hébergement et les repas, seront fournis dans la deuxième circulaire et affichés sur le site du colloque, actuellement en construction : http://users.unimi.it/cirsil_mi.

2 commentaires
  1. Bonjour
    Je suis en reprise d’études (Master II FLLE), présidente d’une jeune association (APFCL association pour la promotion du français la culture et les loisir
    s), dont le public cible est les enfants et les femmes… Le sujet du colloque m’intéresse…

Laisser un commentaire