banniere single

Audio – La pénurie de pompiers (1’23’’)

Posté le par le français dans le monde

En France le système de secours repose en grande partie sur les pompiers volontaires, notamment dans les zones rurales, loin des grands hôpitaux. Des plombiers, des boulangers, des infirmiers qui prennent sur leur temps de travail ou de repos pour sauver des vies et éteindre des incendies… Depuis plusieurs années pourtant, on assiste à une crise des vocations : de moins en moins d’hommes et de femmes acceptent de s’engager. Reportage de Victor Honnet dans le département du Puy-de-Dôme.

ÉCOUTER :

 

TRANSCRIPTION :

Victor Honnet – La caserne des pompiers / c’est un petit peu comme l’épicerie ou l’école / l’un des tout derniers bastions de la vie des villages / au centre de secours de Menat pourtant / on ne recense plus que soixante-dix pompiers / tous volontaires / pour intervenir sur les onze communes du canton / d’où l’inquiétude du chef de centre / le lieutenant Doucet – D. – Menat est une petite commune où il y a très peu d’entreprises / peu d’industries / donc les gens / ils vont tous travailler à l’extérieur / ça veut dire / c’est douze / quinze kilomètres / puisque les gens sont au travail / ils ne peuvent pas assurer leur mission de sapeurs-pompiers volontaires / donc les secours de proximité / si on n’arrive plus à avoir de pompiers volontaires / je ne sais pas comment on sera secouru / on peut se faire du souci pour la population – V. H. – À quelques kilomètres de là / la commune de Saint-Gervais est confrontée à la même pénurie / les effectifs des pompiers ont été divisés par deux en seulement quinze ans / Christian Pinel est l’un des derniers passionnés du village – Ch. P. – On a eu l’année dernière un moment difficile / on a dû refuser une intervention / une maison qui brûlait / et on a eu des reproches de la part des gens / les gens nous disent / mais ma maison a brûlé et vous êtes pas venus / vous / pompiers de Saint-Gervais / vous êtes pas venus dans ma maison / pour éteindre le feu / ben écoute / non / on n’est pas venu parce qu’on n’était pas là / parce qu’on était au travail / parce qu’on était en train de faire notre métier / maintenant toi / est-ce que tu as envie de venir chez nous / chez les pompiers / d’accord / ben il faut apprendre aussi à penser aux autres / et puis à jouer / à jouer au jeu des pompiers – V. H. – Avec cette hémorragie chez les volontaires / c’est l’ensemble du système de secours français qui pourrait être menacé à court terme / dans le département du Puy-de-Dôme par exemple / sur les 5 000 pompiers en activité / 4 550 sont encore des bénévoles.

TÉLÉCHARGER :
– Fichier audio à télécharger (.ZIP) : 14-fdlm-penurie-pompiers

Pas de commentaire

Laisser un commentaire