banniere single

Audio – À l’école des astronautes (1’41’’)

Posté le par le français dans le monde

On garde les pieds sur terre, mais on a la tête dans les étoiles… Direction le Centre spatial européen de Cologne, en Allemagne. C’est là que les futurs astronautes s’entraînent, depuis le mois de septembre 2009. Il s’agit d’une formation de trois ans et demi. Et parmi ces futurs chevaliers du ciel, il y a un Français, qui fait partie des heureux élus minutieusement sélectionnés. Reportage de Bart Linner.

ÉCOUTER :

 

TRANSCRIPTION :

Bart Linner – Vous êtes sans doute des milliers à rêver d’être à sa place / Thomas Pesquet / 32 ans / originaire de Rouen / ce Français a été effectivement choisi parmi 8 413 candidats pour devenir spationaute / il est aux côtés de cinq autres personnes / deux Italiens / un Danois / un Anglais / un Allemand / et ils ont été désignés après un long et impitoyable processus de sélection / explique Michel Tognini / astronaute et directeur du Centre spatial européen de Cologne – M. T. – C’est une sélection de très très haut niveau / il ne faut pas se tromper parce que l’entraînement coûte très cher / donc on ne peut pas louper une mission / on ne peut envoyer une personne dans l’espace pour six mois / qui au bout de deux mois a des états d’âme et demande à rentrer sur terre / on veut des gens qui soient entre bons et excellents dans tous les domaines / qui puissent comprendre un phénomène scientifique / qui puissent expliquer et rapporter de là-haut ce qu’ils voient / il faut qu’il n’y ait aucune faille – B. L. – Pour l’instant / c’est un peu comme à l’école / il y a beaucoup de cours théoriques dans des salles de classe / microbiologie / orbitographie / ingénierie thermique / et puis / ça peut paraître étonnant / mais il y a des jeux de rôles dans la montagne / des expériences de confinement dans des grottes / explique Thomas Pesquet / l’élève spationaute – Th. P. – On va avoir besoin de rester sans doute enfermé dans le milieu confiné avec d’autres personnes qu’on n’a pas forcément choisies pour ça / et il faut être capable de vivre l’isolement sans devenir fou hein / sans que ça affecte les performances / il n’y a pas de bouton stop et puis tout d’un coup on arrête l’expérience / ça / ça n’existe pas – B. L. – Les astronautes pourront effectuer leur première mission en 2013 / d’abord vers ISS / la station spatiale internationale / ensuite ce sera objectif Lune et puis / qui sait peut-être un jour / une expédition vers Mars / 520 jours de voyage / ce sera sans doute pour beaucoup beaucoup plus tard et aussi pour d’autres astronautes.

TÉLÉCHARGER :
– Fichier audio à télécharger (.ZIP) : 16-fdlm-astronautes

Pas de commentaire

Laisser un commentaire