banniere single

Audio – Les Restos du Coeur (1’23’’)

Posté le par le français dans le monde

Vingt-cinq ans après la création des Restos du Cœur par l’humoriste Coluche, leur succès – triste succès – ne se dément pas. Cet hiver encore, plus de 100 millions de paniers-repas ont été servis à quelque 800 000 personnes, soit l’équivalent de la ville de Marseille. Au printemps, la moitié des Restos ferment leurs portes, mais l’autre moitié continue toute l’année à nourrir les plus démunis, ceux qui n’ont même pas de quoi s’acheter à manger. Paul-Erwan, Ninon, Estrella et Mona questionnent Olivier Berthe, le président des Restos du Cœur, au micro de Gilles de Romilly.


ÉCOUTER :

 

TRANSCRIPTION :

– Est-ce que aux Restos du Cœur les pauvres ils mangent bon en fait – Olivier Berthe – Ce qui est très important / et / et c’est ce que disait Coluche / c’est pas parce qu’on est pauvre qu’on doit mal manger / donc on fait très attention à la qualité des produits qu’on distribue / on fait attention par exemple à ce qu’il y ait de plus en plus de légumes frais / de fruits frais / parce que quand on se nourrit bien en même temps on soigne sa santé / chaque panier-repas distribué aux Restos est un panier-repas équilibré – Est-ce que ça va exister toute l’année – O. B. – Alors les Restos du Cœur existent déjà toute l’année / dans pas mal d’endroits / il y a deux mille centres de distribution en France et il y en mille qui restent ouverts toute l’année / et puis il y a aussi dans presque une centaine d’endroits des Restos du Cœur pour les sans-abris/ les personnes qui vivent dans la rue / eh bien les Restos du Cœur pour les sans-abris / ce sont des camions / des bus / dans lesquels on / on donne une soupe / un repas chaud aux personnes qui vivent et qui dorment dans la rue / ces Restos du Cœur-là sont déjà ouverts toute l’année – Pourquoi ils font pas la queue chez le Président – O. B. – Ça / c’est une très bonne question / je crois que le Président n’a pas toutes les solutions à tous les problèmes de la terre / mais c’est vrai qu’on pourrait imaginer que ce qu’on appelle l’État / hein / donc le Président mais aussi le gouvernement votent davantage de budget et aident davantage les personnes pauvres / c’est pas le cas / alors comme disait Coluche / nous on sait ce qu’il faut faire / donc on le fait.

TÉLÉCHARGER :
– Fichier audio à télécharger (.ZIP) : 08-fdlm-restos-du-coeur

Un commentaire

Laisser un commentaire